Eric

LinkedIn: Eric

Twitter: EricItschert

 


ERIC ITSCHERT: BIOGRAPHIE


 


 


 


 


portrait,eric itschert


 


 


framing_9993m1_T_b.jpg


 


 


L’artiste


 


Eric Itschert est né à Overijse en 1954. En 1978, il obtient son diplôme d'Architecture à l'Ecole Supérieure d'Architecture Saint-Luc à Bruxelles. C'est par sa formation d'architecte qu’il apprend le dessin et la perspective. Architecte, iconographe, peintre et illustrateur (aux Editions Louis Musin), Eric est un artiste pluridisciplinaire, dont la passion première reste la peinture à l’huile.


 


En peinture, son travail le plus remarquable commence en 1992. Il réalise de grandes toiles figuratives riches en symbolisme. Les bases du "symbolisme bleu constructif" sont jetées. Ce qui frappe d’abord c’est la couleur bleue si particulière, la présence de l'être humain dans la fragilité et la révélation de sa nudité, les représentations récurrentes de l’élément aquatique et du labyrinthe, l’idéal de beauté « en vue de la restauration de l’image de l’homme ». Il peint de manière réaliste sans exclure un certain hiératisme. Ses personnages, parfois à caractère androgyne, sont en harmonie avec un environnement dépaysant. Eric Itschert peint la beauté au moment où celle-ci semble s’être immobilisée un instant. Son monde est celui que l'on devine derrière le miroir.


 


En 1997, il expose une série de toiles à la Galerie Esra II (All Art is Quite Useless, qui le représentera à Anvers jusqu'en 2005). Il mêle dans une même exposition des tendances de l'art les plus antinomiques. Il confronte ses tableaux à la peinture figurative, minutieuse et réaliste, à une installation et des boîtes contenant des objets.  La plupart de ces derniers sont fabriqués sur le modèle de ce qui a d'abord été peint (notion conceptualiste). La confrontation appelle une lecture symbolique de l'ensemble. Quand à la confrontation installation-tableau, elle intervient bien avant les travaux de Martin Eder (école des Beaux-Arts de Dresde) lancés en Allemagne à partir de 2001.


 


A la fin de l'année 1997, la Galerie Reinold Ketelbuters prend le peintre parmi ses favoris et l'expose régulièrement en solo ou en groupe jusqu'à la fermeture de la galerie en 2002. Cette galerie favorise ses peintures à l’huile.


 


En avril 2009 Eric Itschert expose sous le thème d'Icare à la Galerie Fayla. Cette dernière exposition est le prétexte pour confronter ses tableaux à de nouveaux travaux éphémères s'appuyant sur le numérique, l'art floral et la nourriture.


 


Fayla & Peter expose l'artiste en 2010 sur le thème de l’éclectisme:


"A travers des groupements thématiques et une variation de médias, l’exposition laisse au spectateur la faculté de trouver par lui-même la relation entre le sujet réel et sa reproduction fictive. Le visiteur découvrira l’interaction entre les différents médias, qu’ils soient une peinture, une photo, un négatif, un dessin ou la photo imprimée à partir d’un tableau."


 


A partir de 2013 c'est la Galerie Framing qui reprend l'artiste parmi ses artistes permanents.


 


 


 


3753863914.3.JPG


 


 


 


Expositions collectives (une sélection):


 


1993    Cercle Jacques Franck, St Gilles (Bruxelles).


1996    Centre Culturel de Bruxelles asbl, Neder-Over-Hembeek (Bruxelles).


1998    "Deuxième Grand Salon d'été", Galerie Reinold Ketelbuters, Bruxelles (Sablon).


1999    "Troisième Grand Salon d'été", Galerie Reinold Ketelbuters, Bruxelles (Sablon).


2002    "Les Grands classiques de la Galerie", Galerie Reinold Ketelbuters, Bruxelles (Sablon).


2010    "Traces d'Icare en ville", Street art, 1000 Bruxelles


2015    "En lisant, en écrivant", Galerie Framing, 1050 Ixelles


 


 


Expositions personnelles (une sélection à partir de 1997): 


 


1997    "Blauw-Bleu", All Art is Quite Useless (Galerie Esra II), Anvers. 


1997    "Blauw-Bleu", Galerie Reinold Ketelbuters à Uccle.


1998    "Bleu Constructif", Galerie Reinold Ketelbuters à Bruxelles (Sablon).


2000    "Symbolisme Bleu Constructif", Galerie Reinold Ketelbuters, Bruxelles (Sablon).


2006    "La mémoire et le temps", Fondation Isabelle Masui, Bruxelles – Uccle. 


2008     "Eric Itschert", Galerie Pré aux Sources, 1200 Bruxelles


2009     "Traces d'Icare", Galerie Fayla, 1000 Bruxelles (Quartier Sablon)


2010     "Éclectisme(s)", Galerie Fayla & Peter, 1000 Bruxelles (Quartier Sablon)


2013     "Ombres et lumières", Galerie Framing, 1050 Ixelles (exposition avec Marie Louise Sorbac pour les sculptures)


 


 


 


 


 


 


 

Interêts

arts, archéologie, livres, dessin, peinture, illustration, lecture