16/01/2008

56) Labyrinthes à une seule voie.

 

Labyrinthes à une seule voie.

Série 'La marelle et le labyrinthe dans mes tableaux'.

Complété à 11:30 

 Voir n° 48 avant de lire ce texte. 

 

bl-duo-labyr
Représentations du labyrinthe de la cathédrale de Chartres. Photo © Eric Itschert. 

 

L’interprétation symbolique la plus courante du labyrinthe à une seule voie est qu’il s’agit du parcours de la vie, se terminant irrémédiablement au centre par le passage par la mort vers une autre vie.

 

egyptologie 020

 

L'octogone réfère au  Christ, passage entre terre (le carré) et ciel (le cercle).
 
 egyptologie 021

 
Le labyrinthe est lu comme enfermement dans la matière, pour aboutir à la mort et à la résurrection transformé par cette épreuve et cette école qu'est la vie. On n'a pas perdu le paradis terrestre pour y retourner, mais bien pour entrer dans la Jérusalem céleste.

Dans le labyrinthe à une seule voie, il n’y a qu’un seul parcours possible.

 

piece

Ci-dessus, un exemple de labyrinthe à une seule voie sur une pièce de monnaie provenant de Cnossos (Crète). Cette pièce se trouve au British Museum. Ci-dessous, labyrinthe à une seule voie dans mon tableau ‘Aïnigma’ (cliquer sur l’image pour voir le tableau en entier).

 

b-sphinge-003

 

 

© Eric Itschert. 

 

Pour en savoir plus sur les monnaies grecques, cliquer sur l’image ci-dessous :

labyrinthe-s-piece1

 

 

 

 

 

Commentaires

... Je passe sur ton blog te faire un petit salut et lire tes derniers articles.
Passe une bonne soirée.

Écrit par : tristange | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

Ces labyrinthes me font penser au disque de Phaïstos resté, à ma connaissance, inexpliqué jusqu'à ce jour... Belle continuation !

Écrit par : Ecureuil | 19/01/2008

Répondre à ce commentaire

L'adresse exacte de tristange est: http://tristange.skynetblogs.be

Écrit par : Eric | 22/01/2008

Répondre à ce commentaire

et oui classique cette idée que la mort est un passage vers une forme de résurection;l'homme ne peut accepter l'absurde d'une vie sans déboucher ...sur un ailleurs-le symbole est beau, de ce parcours,de toutes façons...même si ça ne résoud rien-

Écrit par : orphea | 10/03/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.