23/09/2008

85) Icare, dessin et objets

gand-icareb020

Dessin et aquarelle sur papier marouflé sur carton, objets… 50cm X 40cm. © Eric Itschert

 

 

Dans ce travail en cours j'aborde Icare par le rêve onirique. Pour être plus précis par un rêve propre à Icare. J’imagine qu’Icare s'est tellement bien identifié à un oiseau qu'il en a acquis certaines caractéristiques. Ce n’est pas par des connaissances purement techniques de son père qu’il a pu voler, la magie s’en est mêlée... Pour ce dessin j'ai utilisé de la mine de plomb.

 

 

gand-icareb022

gand-icarebb023

Dessin et aquarelle sur papier marouflé sur carton, détails, © Eric Itschert

 

 

Icare prisonnier du labyrinthe pond des œufs qu'il féconde ensuite aussitôt avec sa semence. Il rejoint ainsi les grandes figures mythologiques tel Éros: dans les plus anciens mythes, Éros n'a ni père ni mère et naît d'un œuf primordial, l'œuf cosmique issu de l'union de l'Éther et du Chaos. ... Ci-bas une miniature à l'encre d'Éros sortant de l'œuf, il naît d'emblée sous sa forme d'adolescent androgyne. Il reste ainsi pour l'éternité... Ce n'est que plus tard qu'on représentera Éros sous la forme d'un enfant, et qu'il aura des parents. C'est le Cupidon des Romains.

Dans cette miniature on pourrait aussi imaginer un des enfants d'Icare...

 

 

 

dessin,aquarelle,icare,oiseau,rêve,illustration,éros,adolescent androgyne,garçon nu

Éros sortant de l’œuf... ou est-ce un des enfants d'Icare?

Miniature © Eric Itschert, détail d'une planche illustrant l'histoire de la chute d'Icare.

Cliquer sur l'image pour l’agrandir.

 

 

Commentaires

Les ailes paraissent plus suggérées que réellement existantes...Il est superbe et sensuel cet Icare! tu es en plein dans ton thème du mythe, que tu développe jusqu'au bout...
je te souhaite une bonne soirée,bisous

Écrit par : orphea | 24/09/2008

Répondre à ce commentaire

Développes(s) il se fait tard ! :-)

Écrit par : orphea | 24/09/2008

Répondre à ce commentaire

Un Icare presque angélique!

Écrit par : Giacomo | 25/09/2008

Répondre à ce commentaire

Un petit passage pour te remercier pour ton com en mon absence, je suis rentrée du Pérou, je repasserai plus tard pour lire tes articles gros bisous et bon week-end

Écrit par : domi | 27/09/2008

Répondre à ce commentaire

Il est juste beau et tellement sensuel....
Bisous Eric....

Écrit par : Goellia | 28/09/2008

Répondre à ce commentaire

C'est toujours un ravissement sans nom de revenir voir tes oeuvres, servies dans des bruns chauds tellement sensuels qu'on voudrait pouvoir les toucher. J'ai toujours aimé Icare, mais tes dessins me le rendent encore plus familier. Oui, tu le rends tellement humain.
Un grand merci pour ton petit mot sur mon blog, et un gros bisou pour te souhaiter une bonne fin de week-end. A bientôt, Eric-le-peintre ! :-)

Écrit par : thaddee | 28/09/2008

Répondre à ce commentaire

J'adore ton dessin, une autre façon de voir Icare.
Bonne continuation.

Écrit par : kahlan | 10/04/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.