14/10/2009

127) Des personnages souvent nus dans mes tableaux... (récit de voyage, 6)

 

127) Extraits d'un récit de voyage, 6

 

Des personnages souvent nus dans mes tableaux...

 

J'aime présenter des personnages nus dans mes tableaux.  Petit à petit j'ai découvert l'idéal naturiste (1).  Si cet idéal est tout à fait intégré dans les pays scandinaves et en Allemagne (je rappelle que je suis d'origine allemande par mon père), il est encore trop étranger à la mentalité des pays méditerranéens et anglo-saxons. Cet idéal insiste sur une philosophie et une hygiène de vie, il est imprégné de respect pour le corps humain, l'environnement et la nature.  Un des adages que beaucoup de naturistes ont repris est « une âme saine dans un corps sain ».


Mes personnages vivent donc nus, libres, ils retrouvent l'éden perdu.


La nudité, comme tout le reste dans ma peinture, a aussi une charge symbolique. Elle signifie un retour à la simplicité naturelle et à l'authenticité. Elle implique que chacun s'accepte et accepte l'autre tel qu'il est, avec ses particularités propres. Elle contient un respect inné de l'autre. Elle représente tout un ensemble de valeurs.


Dans mes tableaux les personnages vivent une situation idéale : ils vivent nus dès qu'ils en éprouvent le besoin. Ils ne doivent plus se défendre du regard de l'autre, ils ne sont plus perçus comme objets de convoitise, mais comme âme sacrée dans un corps sacré. Ils sont libres, la liberté de leur corps en témoigne. Chacun fait don de sa nudité à l'autre, par amour pour soi et pour l'autre. Chacun a accès à la sensualité de la caresse du vent et du soleil sur son corps nu sans que celui-ci soit automatiquement ramené à la sexualité parce que nu.  Vivre nu dans la nature, c'est retrouver le chemin vers les sensations de son propre corps. 


Ci-bas un dessin aquarellé de nu au bord de la piscine et deux photos de la piscine de Bélézy.


 

 

 

(1) Il y a une véritable éthique naturiste.  Le naturiste est tout d'abord profondément humaniste, tolérant, méfiant par rapport à tout dogme imposé.  Je ne crois pas que le naturisme ait pour objectif de créer une société nue ; je serais le premier à m'y opposer comme à tout autre dictat.  Le naturisme revendique simplement la pratique de la nudité dans des coins de nature, de plage ou chez soi.  Pouvoir vivre nu quand les circonstances s'y prêtent, mais sans jamais oublier le respect de l'autre ni le souci de ne pas provoquer ceux qui ne partagent pas cet idéal ou ceux dont la culture est différente.


Je crois que quelqu'un qui veut vivre le naturisme de façon intense va forcément arriver à une conception holistique de cet idéal.  Pour prendre un exemple, à partir du moment où on se permet d'être plus à l'écoute de son corps, on va forcément s'interroger aussi sur la qualité de l'alimentation et de l'environnement.  On tendra tout naturellement vers une attitude écologiste parce qu'on aura renoué des contacts avec la nature.  Le naturisme est source d'équilibre par ce contact étroit avec la nature.  Nous oublions trop souvent que nous faisons partie intégrante de cette nature, négligeant ainsi notre corps et ouvrant la porte au mal-être et aux maladies. 


C'est dommage que dans la société latine et anglo-saxonne la nudité soit encore si souvent considérée comme une atteinte à la pudeur alors que dans le nord-est de l'Europe elle est naturelle.  Cette confusion n'existe pas dans cette dernière région : la nudité n'attente à la pudeur que si elle est liée à un comportement impudique, elle n'est pas bonne ou mauvaise en soi, c'est ce qu'on en fait qui est bon ou mauvais.  Pour le reste, là-bas, ce sont les circonstances et le respect de l'autre qui font que l'on puisse entièrement se déshabiller ou non.  Pour finir voici la réflexion d'une jeune allemande à propos des mœurs en Italie : « c'est dommage, ici il n'y a que les statues qui peuvent vivre nues au soleil... »

 

 

naturisme,nature,nu,eden,corps,belezy,ethique,pudeur,nudite



belezy 1001bl

belezy 1002bl

Commentaires

Ce nu est superbe et le bleu des photos qui l'accompagnent font rêver...
Bonne soirée Eric

Écrit par : Goellia | 19/10/2009

Répondre à ce commentaire

Un bien bel article qui remet les choses à leur place. Sensualité, non sexualité. Liberté d'être et non provocation. Dans l'Antiquité, les hommes se montraient naturellement nus dans des lieux publics comme les bains (entre autres) et nul n'y voyait de vulgarité. C'est même parler de réhabilitation de la beauté masculine que de la montrer sans fard et sans fausse pudeur. Le corps est beau parce qu'il est vivant, et qu'il est notre lien direct avec notre environnement : caresse du soleil sur le peau, souffle du vent dans les cheveux... Où est le mal ?
Je t'embrasse bien fort Eric et te souhaite une belle soirée.

Écrit par : Thaddée | 20/10/2009

Répondre à ce commentaire

je suis d'accord avec ce que tu dis du naturisme,il enseigne a etre a l'ecoute de son corps,de la nature..il est un mode de vie naturel..pour ce qui concerne la pudeur,il se peut que l'apologie de la beauté,des critères esthétiques atuels tyraniques..font que bcp de personnes n'oseraient même pas envisager de se montrer nues..tant elles acceptent déjà mal leur corps.
L'art photographique et également la peinture mettent sur le devant de la scène les corps sublimés..très souvent..
Il faut pouvoir retrouver le plaisir sensuel des éléments,sur la peau..nager nu ..est tellement plus agréable qu'avec un maillot de bain..par exemple..
la culture traditionnelle "est un cadre " encore rigide malgré les élans de liberté depuis 40ans..
bel article..!
bisous et passe une bonne soirée

Écrit par : angel | 21/10/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Goellia Merci pour ta visite et tes encouragements :-) Bonne journée à toi!

Écrit par : Eric | 22/10/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Thaddée En effet, les règles concernant la pudeur changent non seulement selon les époques mais encore selon le lieu géographique. Malheureusement la pudibonderie catholique et protestante s'impose petit à petit dans le monde par la colonisation culturelle orchestrée par les pays riches. Par exemple on essaye d'obliger les indiens d'Amazonie à ne plus vivre nus. Le sommet de la stupidité concernant la problématique de la nudité a été atteint par la pseudo pédagogue Françoise Dolto, chérie dans les milieux catholiques conservateurs bon chic bon genre. Qu'un tel manque d'analyse et un tel manque de sens critique puisse encore exister au 21ème siècle est tout simplement consternant! Par ailleurs le racisme sous-latent dans notre culture permet d'exhiber complaisamment des photos de nus de noirs africains ou d'indiens sous couvert d'ethnologie, mais dés qu'on veut publier des photos de blancs nus on assiste à une levée de boucliers...

Écrit par : Eric | 22/10/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Angel Tes observations sont tout à fait justes. Je crois qu'ici il faut toutefois distinguer trois choses: le milieu naturiste, celui de la publicité et celui de l'art. Le milieu naturiste nous permet de remettre les choses à leur place, de s'accepter tel qu'on est, mieux même, d'accepter et d'anticiper notre propre vieillesse. En effet, le mélange de personnes de tout age et de tout aspect permet de nous situer et de faire ce travail sur nous-mêmes. Le milieu de la publicité, au contraire, comme tu le dis très bien, va nous complexer par rapport à notre propre corps mais il faut prendre conscience que c'est un monde artificiel, superficiel, factice et trompeur. Il faut s'en détacher. Enfin le milieu de l'art actuel mondain prend au contraire un malin plaisir à avilir le corps: il le présente systématiquement enlaidi, dévalorisé, désacralisé, sali, vieilli, malade ou mort. Le message de ce monde est: cynisme et désespoir. Je ne puis adhérer à la doxa de cet art. Mais ce retour à la beauté dans mon propre travail pose à son tour question et j'en suis bien conscient ;-)

Écrit par : Eric | 22/10/2009

Répondre à ce commentaire

en fait je reconnais qu'un beau corps est absolument un plaisir a admirer..(photo artistique,pub ou art de la peinture...)je ne mélange pas les genres..mais simplement le "commun" qui n'a pas de culture naturiste..aura du mal à s'y investir..à essayer même s'il est tenté..apprendre a accepter son corps avec ses imperfections restent un vrai sujet tabou qui bloque bcp de personnes(il suffit de voir le nombre d'émission qui essaient de réconcilier les individus avec leur corps..leur age..etc)
encore bcp à faire pour l'épanouissement naturel..
isous à toi

Écrit par : angel | 25/10/2009

Répondre à ce commentaire

Je pratique le naturisme depuis mon enfance et la nudité n'a jamais été une gène pour moi, que ce soit dans la vie ou dans mes travaux en peinture. A tel point que j'ai parfois bien du mal à comprendre la gène des autres!

Quand au fait d'avilir le corps... Je ne crois pas qu'il soit vraiment possible de l'avilir. Un corps décharné, monstrueux, reste un corps humain... S'il y a bien une chose que la naturisme apprend, c'est que tout être humain est égal: les centres naturistes offrent à la vue une palettes de corps extrêmement différents les uns des autres, beaux ou laid, bien proportionnés ou difformes, jeunes ou vieux... et tous se montrent sans complexe et sans peur. Ma devise naturiste: "Tu ne trouveras pas de beauté dans la forme, car elle est tout entière dans la liberté". OK, je suis gros et pas beau, c'est ptet pour ça aussi, disons que ça aide à relativiser la laideur des autres ;-)

Enfin, certains pensent que le sexe avili le corps... Et là encore c'est une conception que je ne comprend pas: pour moi l'érotisme est, au contraire, la forme la plus belle et la plus noble de représentation du corps humain. Je sais que ce n'est pas une conception partagée de tous, loin s'en faut, et je sais qu'il y a certains travaux qu'il faut éviter de montrer si on ne veut pas se froisser avec beaucoup de gens (nombre de mes propres toiles n'iront pas sur mon blog à cause de ça...) mais ça reste quelque chose que je n'intègre pas, qui est incompréhensible pour moi. L'occident à vraiment des problèmes avec son sexe...

Écrit par : Guil | 07/12/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour
Merci pour ta visite chez moi
le naturisme : un mode de vie qui nous fait retourner aux sources et qui effacent toutes différences sociales ... quoique on peut être nu avec une rolex au poignet ;-)

Écrit par : Kri | 18/12/2014

Répondre à ce commentaire

Hihi, heureusement je n'en ai pas beaucoup vu aux poignets des naturistes, des rolex! Je crois que le plus souvent ils dépensent leur argent autrement ;-)
Bisous, bonne journée!

Écrit par : Eric-le-peintre | 19/12/2014

Les commentaires sont fermés.