23/11/2009

131) Extraits d'un récit de voyage, 9

 

Visite de la ville de Vienne, au bord du Rhône

 

 

 

Ensuite nous sommes remontés vers le nord le long du Rhône. Nous nous sommes arrêtés à la jolie petite ville de Vienne, où il y a encore pas mal de traces de l'époque gallo-romaine. A l'époque antique, Vienne était la capitale des Allobroges. Elle constituait ainsi une importante ville du Sud de la Gaule.

 

vienne-329

Ci-haut une vue du Rhône à Vienne, ici-bas quelques vues du temple d'époque romaine à Vienne. © Eric Itschert.

 

vienne-349

vienne-348

 

A Vienne se trouve le seul temple antique encore debout en France avec la Maison Carrée de Nîmes. Le reste n'est que ruines plus ou moins lisibles. Ce temple fut dédié au départ à l'empereur romain Auguste, vers 20-10 av. J.-C. (la plus ancienne dédicace étant celle à "Rome et à Auguste César, fils du Divin (Jules César)".) Ensuite, à la mort de son épouse Livie, celle-ci fut divinisée et la dédicace du temple consacrée au couple impérial Auguste et Livie. Cette dernière dédicace se déduit de l'inscription qui agrémentait jadis le fronton de l'édifice : les lettres de bronze ont désormais disparu mais les clous qui les fixaient à la pierre sont restés...

 

L'édifice doit sa survie à sa transformation en église chrétienne vers la fin de l'Antiquité tardive (Ve ou VIe siècle). Ensuite, le club des Jacobins (temple de la raison) pendant la révolution, un tribunal, un musée et une bibliothèque se sont succédés dans ces murs antiques jusqu'à ce que Prosper Mérimée décide de la restauration de l'édifice. En effet, Mérimée agit en tant que conservateur du patrimoine. Le théâtre et le temple d'Auguste et de Livie sont classés dès la première liste établie en 1840 par le conservateur. En 1852, les restaurateurs du temple d'Auguste et de Livie entreprennent de supprimer les transformations que le bâtiment a connues au cours de son histoire afin de ne restituer que l'édifice antique qui avait été considérablement dégradé par ses réutilisations. En 1880, le temple a recouvré son aspect initial.

 

L'architecture du temple est typiquement romaine: il est édifié sur un podium or les temples grecs quant à eux sont généralement construits à même le sol. Ce temple est de dimension relativement modeste, et aligne seize belles colonnes corinthiennes. Il appartenait à l'ensemble monumental du forum de Vienne : sur une vaste plate-forme est construite, à l'ouest, l'aire sacrée, dominée en son centre par le temple. Cette plate-forme dominait le littoral du Rhône. Des portiques à colonnades délimitaient autour du temple une aire sacrée redécouverte au cours de fouilles. Vers l'est s'étendait l'esplanade du forum, fermée par un bâtiment public auquel appartiennent les deux arcades visibles dans le jardin de Cybèle (voir le poste n° 132, "le jardin de Cybèle"). Le tout formait un vaste ensemble monumental public clos qui exprimait, dans de majestueuses architectures à colonnades, les valeurs civiques et les fonctions administratives de la ville gallo-romaine.

 

 

Ici-bas il y a encore une esquisse que j'ai réalisée d'après un fragment de sculpture de la tête de l'empereur romain Auguste retrouvé lors de fouilles à Vienne et une esquisse de faune nu réalisée à Vienne aussi. © Eric Itschert. 

 

vienne-2183

 

rhone,faune,esquisse,vienne,temple romain,auguste,empereur romain auguste,jardins de cybele,cybele

 

Commentaires

Bonsoir Eric!
tu me fais plaisir avec cet article ,je me retrouve dans ma région d'origine!.. région lyonnaise (et j'avais mis en photo le théatre de Vienne qui est très bien entretenu également avec de beaux spectacles ..l'été)
je connais bien cette ville qui par ailleurs n'est pas spécialement belle..mais les monuments anciens..superbes!
quant à l'esquisse de'Auguste,elle est superbe!
joli garçon :-) ce qui ne gache rien ...
belle soirée à toi
bisous

Écrit par : Angel | 23/11/2009

Répondre à ce commentaire

Hum .... Il était sacrément beau ..... Mais le fut-il vraiment ?
Les sculpteurs de l'époque étaient-ils " honnêtes "...ne craignaient-ils pas de déplaire " au pouvoir " ?

Ton esquisse est magnifique :-)
Amitiés
Mel

Écrit par : *MeL* | 24/11/2009

Répondre à ce commentaire

tout cela permet de voyager sans se deplacer! génial! merci pour ton post...

Un post sur Cybèle ne serait pas mal...:)

Amitié,

Écrit par : Giacomo | 24/11/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Angel Merci pour ta fidélité :)
Merci aussi pour l'appréciation quant à l'esquisse, cela fait plaisir et cela m'encourage à publier d'autres choses. Quoi que l'on dise, un travail est fait pour être partagé, pour être reconnu. Même une simple petite esquisse aquarellée sur un papier fragile... Biz!

Écrit par : Eric | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Mel Eh oui, tu as tout à fait raison de poser la question :-))
Je crains bien qu'ici cet empereur fut doublement 'idéalisé' dans son portrait. Comme tu le fais très justement remarquer, les sculpteurs idéalisaient parfois leur modèle. C'était particulièrement vrai et systématique pour l'Égypte antique, et vrai mais de manière différente pour Rome. Dans ce dernier cas les sculpteurs parvenaient à idéaliser les traits du visage tout en leur conservant leur particularité propre. Ils y laissaient certains défauts caractéristiques et en gommaient d'autres pour parvenir à un équilibre subtil entre la réalité et l'idéal. Le phénomène 'Photoshop' existait déjà mais autrement :-)
La seule exception fut pour Antinous, le favori de l'empereur Hadrien. J'adore le livre de Marguerite Yourcenar à ce sujet ('Mémoires d'Hadrien'). J'ai le sentiment profond que rien ne pouvait rendre toute la beauté du jeune homme, chaque œuvre ayant restitué une étincelle différente de sa beauté mais jamais toute sa beauté. Enfin ce portrait-ci fut une deuxième fois idéalisé: je me suis amusé à rendre l'empereur Auguste plus jeune que ce qu'il était sur le fragment de haut-relief, et à l'idéaliser encore un peu plus ;-) Bisous, merci pour ton commentaire.

Écrit par : Eric | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Giacomo Je te propose en apéritif le prochain post, où on peut voir des arcades, restes d'un bâtiment public dans le jardin de Cybèle. Toutefois je dois encore faire des recherches sur le pourquoi du nom de ce jardin à Vienne: sur place je n'ai pas eu l'occasion de trouver de réponses. En attendant d'autres développements... Affaire à suivre ;)

Écrit par : Eric | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

Ton faune est d'une rare beauté. Tu sais que j'adore Vienne ? J'y ai passé de longs moments à photographier les ruines (très bien conservées) et la gare que je trouve hallucinante avec ses arcades. Mais j'ai quand même une préférence très nette pour ton faune. Bonne nuit Eric, je t'embrasse.

Écrit par : Thaddée | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

Image... Eric,
Je t'ai volé la 2ème image de ta colonne de droite...je lui est mis un petit coup de blush...et je la pose chez moi en lien ...pour remplacer l'ancienne .
Je suis pardonnée ?
:-)

Heu, je suis amoureuse d'Auguste....c'est grave Maître ?

;-)
Mel

Écrit par : *MeL* | 27/11/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Thaddée Je comprends tout à fait ton attirance pour cette ville que j'ai trouvé fascinante. La seule chose que j'ai regrettée était que nous ne pouvions y rester plus longtemps! En effet, d'un premier abord la ville ne semble pas particulièrement belle, la modernité l'a un peu massacrée (le Rhône y passant lui est toujours aussi grandiose). Mais aussitôt que l'on prend le temps de s'arrêter dans la ville on y découvre merveilles sur merveilles! Pour cela il faut fureter, explorer, être curieux, oser s'aventurer dans les coins et les recoins de la ville. Et bien sur comme le dit très justement Angel les monuments anciens sont superbes. Il y a beaucoup de choses surréalistes: tu cites la gare (j'adore certaines gares dont celle-ci!) mais je vais citer aussi un autre petit exemple: des voies de chemin de fer on peut voir en face de la ville une petite route qui monte légèrement, à flanc de colline. Sur cette petite route, accroché à la falaise on peut observer un petit temple de construction plutôt récente encore que de date incertaine. Quand j'ai remarqué cette bâtisse, des gens y entraient et sortaient par un escalier. Alors que la bâtisse ne semblait avoir aucun caractère particulier il m'a rappelé un bref moment l'antiquité, comme si des gens allaient y vénérer une divinité belle mais sombre au nom presque oublié, seulement connu de ses adorateurs. Un culte caché qui aurait perduré sous le camouflage banalisé d'un temple dédié à la Vertu et à la Raison. Un compas et une équerre ornent le fronton du temple... Bien sur tout cela n'était qu'un songe, car rien n'est plus éloigné d'une ensorcelante divinité que la vertu et la raison :-)) Bisous, chère Thaddée, merci pour l'apport précieux de tes commentaires!

Écrit par : Eric | 27/11/2009

Répondre à ce commentaire

Coucou Mel, :-)) trop rigolo ton commentaire!
Concernant l'image bien sur que tu es pardonnée, j'ai été y voir un coup et cela donne super bien! Bisous!

Écrit par : Eric | 27/11/2009

Répondre à ce commentaire

Un petit coucou avant de partir en déplacement, alors pour moi ce sera une bière blanche belge :-))) merci pour ton com si sympatique je te souhaite un excellent week-end bizz de ton amie sorcière a+

Écrit par : domi | 28/11/2009

Répondre à ce commentaire

Les secrets du temple Merci pour ta longue réponse détaillée qui donne à rêver d'un culte mystérieux, protégé des frénésies modernes. Je ne connais pas ce chemin, je ne connais pas ce temple. J'ai souvenir d'un canal assez bien dissimulé dans les broussailles. Ca fait longtemps que je n'y suis pas retournée. Mais c'est une ville effectivement très marquée par l'Antiquité, comme Fourvière et Saint-Just à Lyon. Je me plais à m'imaginer ces gens qui vont presque au ralenti se rendre à quelque cérémonie secrète. Presque un passage secret dans le tissu du Temps.
J'aime, aussi, le pur visage de ton Auguste et ces lignes manuscrites qui semblent avoir imbibé le papier de leur encre.
Et puis je voulais te demander : comme tu es sur skynet, reçois-tu par e-mail l'avis de mes réponses à tes commentaires sur mon blog ?
Merci pour ton beau commentaire sur une de mes photos, j'aime ta façon de voir au-delà des choses, j'aime tes interprétations personnelles toujours fortement imprégnées par le songe. Quand je venais chez toi, les premières fois, je me posais toujours la question : Est-ce un rêve ? Est-ce la réalité ? Mais les deux sont si proches quand on veut s'en donner la peine. Et ta sensibilité t'ouvre bien des portes qui resteraient fermées pour celui qui "ne voit pas".
Je te souhaite une belle soirée, un beau dimanche, et te fais mille bisous (eh oui :-)

Écrit par : Thaddée | 28/11/2009

Répondre à ce commentaire

En effet, chère Thaddée, je reçois bien par e-mail l'avis de tes réponses à mes commentaires sur ton blog. Mais comme je suis paresseux :-) je ne relève mes mails que 3 à 4x par semaine. Et parfois ma boîte mail déraille un peu pour pimenter le tout :)) sinon la vie serait trop monotone... Bisous, bonne nuit!

Écrit par : Eric | 28/11/2009

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Domi Et voilà, j'ai encore un peu de cette mousse légèrement amère sur les lèvres: elle provient de la délicieuse bière blanche de Hoegaerden que je viens de boire à ta santé ;-) Bisous!

Écrit par : Eric | 28/11/2009

Répondre à ce commentaire

C'est sympa que tu nous donnes l'occasion de revisiter tes articles car je vois le commentaire que tu m'as laissé en novembre 2009 et que du coup je n'avais pas lu :-) le temps passe vite bisous et bon week-end

Écrit par : domi | 14/11/2014

Répondre à ce commentaire

Hihi, en effet le temps passe très vite! Que de choses se sont passées depuis 2009! Bisous chère domi!

Écrit par : Eric-le-peintre | 15/11/2014

Les commentaires sont fermés.