08/02/2010

143) Photos : création de paysages, 1

Créations de paysages à l’aide de petits objets

 

Complété le 26 avril 2012


 

meteorite-blog-1

"Meteorite", photo © Eric Itschert and co

  

Mon meilleur ami et moi avons commencé une série de nouvelles expériences photographiques. Il s'agit de créer de toutes pièces des paysages avec des petits objets. Bien sur ce travail vient simplement s'ajouter à mon travail de peintre, il n'a actuellement pas d'incidence sur ce dernier. 

 

L'idée est de nous limiter par le choix du matériel employé : un petit appareil numérique bas de gamme. On utilise donc un appareil photo Samsung Digimax S600 avec son mini-programme de retouche photo fourni avec l'appareil. Ensuite il faut repousser ses limites jusqu'aux dernières extrémités offertes par l'appareil et son programme.  Ce n'est pas ma première expérience de ce type, puisque j'ai aussi travaillé au polaroïd dans le passé. La déformation de perspective inhérente à certaines prises de vue avec un tel appareil est exploitée au mieux. 

 

Les photos sont réalisées dans le living de mon ami, sur une table, à l'aide de l'éclairage artificiel existant et la plupart du temps avec appui (livres, dossier d'un siège...) mais sans pied. C'est notre manière de pratiquer le « Land Art », impertinence et ironie en plus : on rebaptisera ceci le « Living Art » suite au commentaire de Giacomo le jour de la première sortie de cette note. La photo montrée en haut représente une météorite filant dans l'espace, elle est faite avec une grande simplicité de moyens (orange, papier satiné noir, miroir, petite pierre...).

 

samsung,photo,paysage,reve,pierre,land art,photo numerique,digimax,rocher,montagnePLUS DE DETAILS SUR NOTRE MANIÈRE DE PROCEDER POUR « METEORITE » :

On appose du papier noir satiné (C) sur une grande bouteille (D), et on le tient par une orange posée en équilibre sur le goulot de la bouteille (E). Un miroir (A) permet de photographier l’ensemble sous un bon angle. On pose une pierre (B) sur le miroir pour figurer la météorite dans l’espace. Sur la première version ci-dessus, la version d’origine, on retouche à peine le bord de la planète grise pour corriger l’arrondi, et on rajoute des points blancs pour figurer les étoiles. On n’a pas touché à la couleur du plafond qui est tel quelle dans la pénombre.


Bien plus tard (2012) je crée une seconde version de la photo « Météorite » avec Photoshop Elements 9, en guise d’exercice (photo "Météorite 2" en fin de note). Je garde pourtant un gros faible pour la version d’origine, connaissant le peu de moyens qu’on a utilisé… Avec Photoshop j’ai perdu un peu plus de mon innocence, heureusement que mon ami continue à photographier sans utiliser ce produit en postproduction :D

 

L'idée centrale du projet est que ce qui est dans le petit est aussi dans le grand, que l'univers peut se lire dans un grain de sable. Cette idée n'est pas neuve, on la retrouve tant chez les alchimistes que chez des artistes récents comme William Blake. Dans l'art du jardin japonais, un étang peut signifier la mer et un rocher une montagne. Notre but est de mélanger sophistication et simplicité.

 

 

Iceberg-blog-238
« Iceberg », photo © Eric Itschert and co

 

Pour cette note et la note suivante, je vous montre quelques paysages créés afin qu'ils puissent devenir pour vous des « lieux de rêves »... Tel devrait être notre liberté : pouvoir à tout moment nous évader dans l'infini de notre monde intérieur. Des artistes et des écrivains chinois avaient souvent chez eux, dans le passé, l'un ou l'autre beau petit rocher, une racine particulière d'arbre ou encore un autre élément de la nature afin de s'aider à s'évader dans la nature même en plein hiver...

 

  

samsung,photo,paysage,pierre,land art,photo numérique,digimax,rocher,montagne

"Meteorite 2", photo © Eric Itschert 



Commentaires

Land art? je le renommerais "Living" Art! :)

Genial!

Écrit par : Giacomo | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Giacomo... Cela serait une idée à creuser :-))

Écrit par : Eric | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup ce petit iceberg ;)

L'idée est très chouette, si on garde l'esprit ouvert je suis certaine qu'on peut découvrir de merveilleux paysages tout autour de nous.

J'ai joué dans un autre registre sur la miniaturisation des paysages que je prenais en photo, ça s'en rapproche beaucoup ^^

Bisous

Écrit par : Lilo | 14/02/2010

Répondre à ce commentaire

Petit mot pour Lilo... Cela m'intéresse! La prochaine fois que l'on se voit j'aimerais beaucoup découvrir cet aspect de ton travail photo si tu acceptes, et on pourrait en parler... Ce que j'admire chez toi c'est toutes les ressources de créativité qu'il y a en toi! Plein de bisous de nous 2

Écrit par : Eric | 16/02/2010

Répondre à ce commentaire

Oui on en reparlera!! En attendant google est notre ami, si tu tapes "tiltshift" tu verras des rendus de miniaturisation vraiment sympa ;)

Bisous à vous 2

Écrit par : Lilo | 18/02/2010

Répondre à ce commentaire

Nouveau petit mot pour Lilo... C'est trop rigolo ce concept "tiltshift"! J'adore! D'autant plus que cela me conforte dans l'idée que je rame toujours à contre-courant et contre toutes les modes: des photographes donnent l'illusion que de VRAIS PAYSAGES sont des miniatures et mon ami et moi essayons de créer à partir de MINIATURES (mais PAS des maquettes élaborées) de vrais paysages :-))

Soyons honnête, il existe quelques artistes qui voguent entre les deux. Quand j'étais adolescent j'ai fait des photos avec des maquettes et des petits personnages pour trains miniatures que je plaçais dans des constructions en sable ou simplement dans le jardin dans toutes sortes de situations amusantes. A mon grand étonnement j'ai découvert que cette démarche avait à présent ses lettres de noblesse!

En tout cas merci pour la découverte, tu m'as appris plein de nouvelles choses! Bisous, à bientôt!

Écrit par : Eric | 19/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je me souviens d'un photographe qui utilisait le corps d'une femme pour servir de "paysage" à des silhouettes d'hommes. Tu avais par exemple un pêcheur chinois assis sur le pubis la ligne tendue vers son intimité. Le tout en noir et blanc, j'avais trouvé ça très poétique.

Tout ça pour dire qu'on a tous notre propre univers, à nous de nous y épanouir.

Écrit par : Lilo | 20/02/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.