22/04/2013

236) Dessins de sculptures asiatiques…

… dans un carnet Moleskine.

 

 

esquisse,dessin,sculpture,afghanistan,paris,carnet moleskine,musée guimet,inde,bouddha


A gauche on voit l’envers d’un dessin réalisé au stylo bille bleu, toujours au Musée Guimet à Paris. Comme pour le dessin montré dans ma note précédente, l'esquisse en est d'abord réalisée très légèrement avec un crayon à mine graphite HB. Le parachèvement se fait ensuite de manière plus franche, sans que la construction de l'esquisse vienne nuire au dessin final. En mettant du fixatif sur le dessin, je l’ai fait transparaître sur l’autre face de la page, face que l’on voit ici. En général lorsque je dessine sur un tel carnet je ne réalise qu’un dessin par feuille. Non seulement je me méfie de l’effet du fixatif (ici utilisé avec trop de vigueur), mais aussi du relief du crayon. L’original de la tête dessinée provient de l’Afghanistan, et témoigne du passage d’Alexandre le Grand dans cette région.


A droite j’ai reproduit une splendide tête de Bouddha au crayon. Cette grande sculpture provient de l’Inde du Nord et date du Ve siècle. Pour avoir voyagé en Asie et discuté avec des moines bouddhistes là-bas j’ai appris à passer au tamis tout ce que les Occidentaux peuvent raconter et écrire sur le bouddhisme. L’énorme difficulté provient du fait que beaucoup de mots sont intraduisibles, et que certains concepts sont tout simplement impossibles à comprendre dans notre mentalité dualiste habituelle. Pour exemple, le « vide » oriental n’a rien à voir avec notre « vide-néant » occidental. Si les malentendus débutent avec des notions « simples », ils continuent de plus belle avec des notions complexes comme l’existence et la non-existence, l’illusion et la non-illusion, l’être et le non-être. Je ne vous dis pas à quelles impostures intellectuelles cela peut aboutir ! J’ai appris à me garder autant de ceux qui présentent le bouddhisme comme une forme d’athéisme que de ceux qui présentent le bouddhisme comme une forme de religion...

 

© Eric Itschert / Sabam

 

Commentaires

Bonjour Eric

et elle est splendide Eric

oui c'est vrai ce que tu écris concernant les interprétations, je n'en ferai aucune j'ai toujours pensé que le bouddhisme était une philosophie mais j'ai têt tout faux donc je préfère admirer

bonne journée Eric :o))

Écrit par : nays | 22/04/2013

Répondre à ce commentaire

Je n’oserai jamais dire que tu as tout faux, chère Nays ;-)

Mais considérer le bouddhisme comme une philosophie ouvre plus de questions qu’elle n’en résout : je lis dans le dictionnaire « Le Petit Robert » à « philosophie » : « Ensemble des études, des recherches visant à saisir les causes premières, la réalité absolue ainsi que les fondements des valeurs humaines, et envisageant les problèmes à leur plus haut degré de généralité ». Or pour le bouddhisme il est vain de chercher une cause première d’un monde illusoire, et tout aussi vain de chercher une réalité absolue alors qu’elle n’existe pas (il n’y a ni réalité ni non-réalité).

Si on parle de « doctrine » on tombe encore dans une impasse : certes le bouddhisme est une doctrine dans le sens où il est « enseigné », mais en même temps il n’est pas une doctrine car il propose de ne rien croire en se basant sur les dires d’autrui (donc pas sur ceux attribués à Bouddha lui-même non plus) : ce n’est qu’en quittant la doctrine, en ayant expérimenté les choses par soi-même que l’on devient véritablement bouddhiste. « La lumière capable d’éclairer vraiment notre route doit jaillir de nous-mêmes ».

Il est donc extrêmement difficile pour nous occidentaux de découvrir le sens exact de déclarations dont les termes n’ont aucun équivalent dans nos langages et ne correspondent à aucune de nos conceptions…

Personnellement je me sens plus proche de l’hindouisme, plus particulièrement du « Shivaïsme Tantrique pré-aryen revisité par des hippies occidentaux soixante-huitards » tellement plus dionysiaque (c’est une boutade évidemment) :D

Tout cela ne m’empêche pas de pratiquer les bases du Yoga et de la méditation, me considérant comme tout débutant. C’est fabuleux le monde auquel cela ouvre, et d’abord à celui d’une conscience bien plus aigüe…

Bisous, chère Nays, je te souhaite une magnifique journée ! Le soleil est de la partie :-)

Écrit par : Eric | 22/04/2013

Je préfère de loin le bouddha au crayon à droite, peut-être parce qu'il est l'image d'une sérénité que j'aimerais beaucoup avoir je te fais de gros bisous

Écrit par : domi | 28/04/2013

Répondre à ce commentaire

Eh oui, à mon avis l'être reproduit en sculpture à gauche est loin d'avoir atteint la sérénité de Bouddha, comme nous en somme ;-)

Bonne et belle journée, chère Domi!

Écrit par : Eric | 29/04/2013

Les commentaires sont fermés.