30/05/2013

241) Daphnis

Une sculpture de Daphnis au Musée du Cinquantenaire

  

daphnis,sculpture antique,musée du cinquantenaire,sculpture,mythologie,pan,nymphes,amant

 Daphnis, sculpture en marbre, photo © Eric Itschert / Sabam

 

Voici quelques photos d'une sculpture en marbre de Daphnis. La sculpture se trouve aux Musées royaux d'art et d'histoire à Bruxelles (Musée du Cinquantenaire). Elle est un fragment d’un ensemble représentant Pan et Daphnis. C'est une réplique romaine d'un groupe de la fin du IIe siècle avant J.-Chr. On peut encore voir une représentation d’une statue complète sur ce thème au musée archéologique national de Naples, dans la Collection Farnèse. Le dieu Pan (‘Tout’) apprend à son éromène (1) Daphnis à jouer de la flûte de Pan.

daphnis,sculpture antique,mythologie,panA Bruxelles la tête manquante de la statue a été très fidèlement reconstituée selon celle de la statue de Naples (reproduction à gauche, cliquer sur l'image pour l'agrandir), les deux statues représentent des similitudes frappantes et sont toutes deux probablement des copies d'une statue originale réalisée par le célèbre sculpteur Héliodore de Rhodes. Le lien très puissant qui unit le dieu Pan et le jeune berger est magnifiquement évoqué: Pan est assis tout contre Daphnis dans un mouvement protecteur. D'une main il l'enlace et de l'autre il touche la main du jeune homme. Daphnis a ce léger mouvent de retrait qui caractérise sa modestie. Il baisse légèrement la tête. Est-il effrayé de la concupiscence trop visible du satyre?

 

 

Daphnis dans la mythologie

 

Voici ce qu’on raconte sur Daphnis dans la mythologie grecque et romaine : Daphnis est fils d'Hermès et d'une nymphe. Il est abandonné à sa naissance dans un bosquet de lauriers par sa mère. Après avoir grandi parmi les nymphes et les bergers, il devient lui-même berger en Sicile, et est l’amant de Pan. Cela ne l’empêche pas de compter aussi fleurette aux nymphes. Il sera d'ailleurs rendu aveugle par une des nymphes, jalouse (Cette nymphe s'appelle Lyca ou Echénaïs). Daphnis est protégé des Muses et est le premier qui excelle dans la poésie et le chant pastoral. Il propage le culte de Dionysos parmi les bergers. Il est à la fois aimé des dieux et des hommes pour sa beauté, sa modestie, sa douceur et sa sagesse. À sa mort, les nymphes le pleurent. Pan et Apollon, qui sans cesse sont sur la trace de ses pas, se mettent à déserter les campagnes. La terre devient stérile. Hermès prend alors son fils avec lui et le fait admettre dans l'Olympe, ainsi Daphnis est sauvé et divinisé. Bien sur il retrouve la vue.

Une fois reçu parmi les dieux, Daphnis se met à prendre les pasteurs et les troupeaux sous sa protection. La campagne change à nouveau d'aspect, elle se couvre de plantes et de fleurs. Les moissons reviennent, abondantes. Dans les montagnes, on n'entend plus que des cris d'allégresse et des chants joyeux. Les rochers, les cascades, les rivières et les bosquets chantent les louanges de Daphnis, ils murmurent son nom, la bonne nouvelle que Daphnis est devenu un dieu se répand partout. On construit des temples et on fait des libations à ce dieu champêtre comme pour Déméter et pour Dionysos. Ces derniers sont eux aussi invoqués pour les moissons et la croissance de toutes plantes et animaux...

 

(1) Dans la Grèce classique, un éromène était un adolescent engagé dans un couple pédérastique avec un homme adulte, appelé éraste. Un garçon était susceptible de devenir éromène à partir du moment où, sorti du gynécée (quartier des femmes), il fréquentait la palestre. C'est là qu'il recevait une éducation tant intellectuelle que physique. L'apparition de la barbe au menton du jeune homme mettait fin à ce statut particulier.

 

 

En bas : photos de la sculpture de Daphnis, © Eric Itschert / Sabam.

 

daphnis,musée du cinquantenaire,sculpture,esquisse,mythologie,pan,nymphes,amant

 

daphnis,musée du cinquantenaire,sculpture,esquisse,mythologie,pan,nymphes,amant

 

 

daphnis,sculpture antique,musée du cinquantenaire,sculpture,mythologie,pan,nymphes,amant

 

daphnis,sculpture antique,musée du cinquantenaire,sculpture,mythologie,pan,nymphes,amant

Commentaires

c'est superbe , merci du partage
bonne semaine mon ami

Écrit par : jojo de radon | 10/06/2013

Répondre à ce commentaire

Merci cher Jojo :-) Pour le moment beaucoup de travail en préparation de ma prochaine exposition! Belle et fructueuse semaine pour toi aussi!

Écrit par : Eric | 10/06/2013

Les commentaires sont fermés.