04/07/2013

245) Ombres urbaines

Photos minimalistes

 

 

ombres,urbain,photo,ville,sol

 Photo © Eric Itschert / Sabam


ombres,urbain,photo,ville,sol,murDes fois je m’arrête dans la ville simplement parce-que je trouve de belles ombres projetées sur le sol. Si j’ai mon appareil photo avec moi, je les prends en photo. Les passants me prennent pour un original, ils se demandent ce que je peux bien photographier en pointant mon appareil vers le sol alors qu’il y a tant d’autres si belles choses à photographier ! Et certains touristes me jettent un regard carrément réprobateur.

Je me mets alors à douter de ce qui est une de mes devises : « Less is no more ». Ces photos témoignent du changement imperceptible qui se produit dans mon travail de peintre. Cette frontière mouvante entre lumière, ombre, soleil et eau me joue des tours. Les aquarelles que je peins actuellement sont des paysages changeants sur mon papier. Ils fluctuent entre flaques humides et plages sèches. Rien n’est plus aléatoire qu’une aquarelle. Mais n’anticipons pas, ces aquarelles je vous les montrerai plus tard à la Galerie Framing, le 10 octobre de cette année pour être exact…

 

ombres,urbain,photo,ville,sol,mur

Photo © Eric Itschert / Sabam

 

La vieille ville d’Anvers est particulièrement riche en rues qui ont gardées leurs anciens pavés (photo ci dessus). J’ai gardé toute une série de photos réalisées sur ce thème.



 

ombres,urbain,photo,ville,sol,mur

Photo © Eric Itschert / Sabam

 

Quand je ne me tourne pas vers le sol je photographie des ombres sur les murs. Et moi qui me moquais de mon chat qui poursuit des ombres imaginaires sur les murs de la maison…

 

 

11:34 Écrit par Eric dans ombres et lumière, Photos | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : ombres, urbain, photo, ville, sol, mur | |

Commentaires

Moi aussi je vois souvent les ombres projectés sur le sol, des lumières qui s'affichent sur des murs … et pourquoi pas voir et trouver la beauté plus bas que le ciel? Mes félicitations, ce sont des très belles images. Merci Eric, Manuela

Écrit par : Manuela Silva | 04/07/2013

Répondre à ce commentaire

C'est moi qui te remercie pour ton gentil mot, chère Manuela :)

C'est vrai que la beauté peut se trouver partout, il suffit de la débusquer ;)

Ombres et lumières jouent un jeu merveilleux mais dont les traces s'effacent tellement facilement, il suffit du passage d'un nuage... Des fois je vois une belle ombre, un paquet important de nuages passe, et après il est trop tard le soleil a bougé! Cela nous rappelle la fragilité de notre vie!

Je t'envoie plein de bisous, chère Manuela, carpe diem!

Écrit par : Eric | 05/07/2013

Oui ce n'est pas trés sympa de te moquer de ton chat ;-) j'aime beaucoup ce genre de photographies je suis inscrite à de nombreux groupes qui présentent ce genre de photo passe une excellente fin de semaine bisous

Écrit par : domi | 04/07/2013

Répondre à ce commentaire

Mon chat est encore plus fou que moi :D mais il ne peint pas. Quand je sors au jardin il veut toujours jouer avec moi, il croit qu'on va chasser ensemble. Et les rares fois où je m'allonge pour prendre le soleil il vient tout contre moi en ronronnant... A toi aussi bonne fin de semaine, bisous!

Écrit par : Eric | 05/07/2013

Bonjour Eric

j'aime bien sont chouettes tes photos d'ombres mais le soleil est présent sans quoi pas d'ombres :o)

et a Bruxelles y a plus de pavés ??

bon weel-end
bises :o)

Écrit par : nays | 05/07/2013

Répondre à ce commentaire

J'aime vraiment beaucoup le soleil, peut-être parce qu'il sait se faire tant désirer de par chez nous ;)

A Bruxelles beaucoup de nos beaux pavés en porphyre ont disparus, soit parce qu'on les a remplacés par des pavés en béton soit parce qu'on a coulé un revêtement en bitume par dessus.

Les pavés posés à l'ancienne permettaient à l'eau de s'infiltrer doucement dans le sol, c'était très écologique. Avec le bitume l'eau va directement à l'égout et gonfle les rivières. Comme par hasard on retrouve les pavés de porphyre récupérés par les entrepreneurs dans des allées inutiles de maisons prétentieuses, pendant que nous les bruxellois on doit se contenter d’ersatz de pavés qui ne tiennent pas. Ce phénomène des pavés est une image symbolique forte de la gestion de tout notre pays...

Tu peux en lire plus dans
http://itschert-eric-expose.skynetblogs.be/archives/category/histoire-d-art-et-de-paves/index-18.html
mais je suis sur que tu as déjà pu lire mon histoire par un jour de pluie :D

Bisous chère nays, bon week-end et vive les fraises!

Écrit par : Eric | 05/07/2013

C'est très beau cette ombre sur le mur en couleur. Tout est beau à photographier, je pense, pour qui sait regarder, pour qui sait ressentir. Mon chat lui aussi est un adepte des présences invisibles, il communique avec, moi pas ;-) Bisou Éric.

Écrit par : Thaddée | 14/07/2013

Répondre à ce commentaire

Très juste, Thaddée, le tout est de rester ouvert à nos sensations :)
Nos chats sont très mystérieux parfois ;-) Bisous, bonne journée!

Écrit par : Eric | 18/07/2013

Les commentaires sont fermés.