08/03/2016

308) Un garçon au bord d’une rivière…

Dans un paysage d’estampe japonaise

 

Complété le 15 mars 2015

  

garçon nu,rivière,estampe japonaise,manga,lac,papier aquarelle,arches

‘Garçon au bord de la rivière’, aquarelle 41 cm X 31 cm sur papier ‘Arches’, © Eric Itschert

 

 

Le papier utilisé pour cette aquarelle est un Arches à grain fin, il est pressé à froid, il est 100% en coton. Sa densité est de 300 g/m2.

 

Le grain du papier permet d’obtenir une aquarelle avec une certaine texture, rehaussée par des crayons de couleurs.

 

J’ai pris le même modèle que pour mon dessin de style manga. Le paysage est inspiré d’une ancienne estampe japonaise. On peut imaginer que le garçon s’apprête à se baigner nu dans la rivière par une chaude soirée d’été. Au loin la rivière va se jeter dans un lac.

 

 

 

Version numérique

 

 

garçon nu,rivière,estampe japonaise,manga,lac,papier aquarelle,arches

‘Garçon au bord de la rivière’, version numérique avec sceau d'atelier, © Eric Itschert

 

 

Parfois mes illustrations – dont celle-ci - ont une version numérique. J’ai réalisé cette seconde version pour un collectionneur : elle est dans la tradition bruxelloise du Manneken-Pis. Elle a été imprimée sur un beau papier japonais.

Je me souviens de cette période d’adolescence où nous n’étions plus des enfants mais pas encore vraiment des adultes. On était encore innocent par rapport aux filles, c’était une période de découverte de soi et de l’identique. En vacances on vivait en pleine nature, c’était une période d’insouciance et de liberté pleine de joie de vivre. On dit que c’est à cette époque que fleurissent les amitiés les plus fortes.

Il y avait ces jeux entre jeunes hommes, où l’on devait faire pipi le plus loin possible. Dans les versions les plus troublantes il fallait viser le plus haut possible, sans les mains. Bien sur une préparation était permise.

Il n’y a que quelques ajouts dans la version numérique, pourtant ces derniers changent entièrement l’interprétation qu’on peut faire du dessin, même si tout est plus suggéré que montré. Le garçon regarde en coin. On peut imaginer un jeu naissant…

 

 

 

Vous aimerez peut-être aussi:

 

Cliquer sur la photo pour voir la note:

 

garçon nu,rivière,estampe japonaise,manga,lac,papier aquarelle,arches273) Un modèle style manga

Et le manga genre yaoi

 

 

 

 

 

 

 

 

garçon nu,rivière,estampe japonaise,manga,lac,papier aquarelle,arches282) Fille lisant nue

Une aquarelle japonisante

 

 

 

 

 

 

 

 

 

garçon nu,rivière,estampe japonaise,manga,lac,papier aquarelle,arches185) Cascade japonisante

Un clin d’œil au célèbre maître japonais Hokusai

Commentaires

Coucou Eric,

Vraiment mignon à croquer ce garçon!

Bisous à toi et à lui :D

Écrit par : Andrea | 08/03/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour cher Andrea,

Merci pour les bisous,
je lui en transmettrai un, je garde les autres pour moi
:D

A +

Écrit par : Eric | 08/03/2016

Bonjour Eric

il est merveilleux ce garçon sa chevelure son profil et
j'aime beaucoup aussi l'effet rendu par ce papier dont j'entends parler pour la première fois
bonne fin de journée Eric
bises **

Écrit par : NAYS | 08/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci chère nays ;-)

Il coûte la peau des fesses ce papier :D
Et comme il m'arrive encore de rater des aquarelles, genre tache au dernier moment ou micro-arrachage en enlevant la gomme de masquage...

Mais les résultats sont chouettes et l'acheteur sait qu'il a du matériel de première qualité!

Bisous, bonne soirée!

Écrit par : Eric | 09/03/2016

oui mais Eric
tu peins de si jolies fesses grâce aussi a tes modèles que la note devrait passer sans soucis ;)

Écrit par : nays | 10/03/2016

c'est superbe, bravo je voulais savoir combien de temps passe tu pour fair un tableau comme celui là
bravo encore
Amitié

Écrit par : jojo de radon | 09/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci cher Jojo!

Concernant le temps utilisé pour une aquarelle, c'est assez difficile à dire car je procède par étapes. Cela peut varier.

Voici un schéma type:
Il y a d'abord la séance de pose du modèle, elle dure une journée. Mais les poses serviront pour plusieurs projets, dessins, aquarelles et tableaux.

Ensuite il y a la mise au net du dessin et sa retranscription, cela dure entre une matinée et une journée entière.
Mais pour certains dessins je ne suis pas content alors je les laisse reposer puis je jette ou je transforme.

Les recherches ne se font pas sur le papier aquarelle même, car il ne supporte pas la gomme à effacer et il faut éviter les taches de crayon.

L'aquarelle demande deux demi-journées séparées avec un temps de séchage entre (glacis).

S'il y a utilisation de gomme à masquer, je dois attendre suffisamment de temps de séchage avant de l'enlever sinon j’abîme le papier et c'est foutu!
Les collectionneurs sont très exigeants quand à l'état du papier: il doit être impeccable, sans pliures ni manques de matière.

Si je rehausse mon aquarelle de crayon cela demande un peu plus de temps aussi. Tu vois, il n'y a pas de recettes fixes ;-)
Des fois si le dessin est une illustration il est parachevé sur ordinateur et là on est reparti pour des heures de travail :D

Mais quand on est passionné on ne compte pas, d'ailleurs on ne voit pas passer le temps!

Bonne soirée cher jojo!

Écrit par : Eric | 09/03/2016

Bonjour mon cher Eric, j'aime beaucoup la pureté des mangas, pureté qu'on retrouve dans ton querelle. Le grain du papier donne une chaleur, 'un toucher' particuliers à l'ensemble. Et puis ... tu as percé, sans conteste, le secret du bleu ! Je te souhaite un beau week-end Eric, je t'embrasse :-)

Écrit par : Thaddée | 11/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.