19/04/2016

314) Après la rencontre d’une petite fée…

…une étrange musique résonne dans ma tête.

 

Lire le début de l’histoire

 

 

fée,rouge cloître,étangs chabots,racines,arbre merveilleux,farfadets,faune

« Une fée est assise pas loin de l’arbre et nous sourit… » Dessin numérique, © Éric Itschert

 

 

Iacchos dessine fiévreusement dans un coin de l’atelier.  Il s’est emparé de mes livres d’astrologie et trace d’étranges signes.  Un plan de la forêt est étalé devant lui.

 «  - Maintenant ! Il faut y aller maintenant !

- Iacchos, tu sais que je ne crois pas à tous ces trucs.  Et puis il est trop tard, je te rappelle le couvre-feu sur le métro : au retour on ratera le dernier métro de 18h45.

- On reviendra à pied, on coupera par la crête du dragon dormant.

- La crête du dragon dormant ?  Mais quelle carte utilises-tu ? »

Iacchos met un doigt sur ses lèvres en signe de silence.  Je sais que dès qu’il a une idée dans la tête il n’en démordra plus.

 

 

fée,rouge cloître,étangs chabots,racines,arbre merveilleux,farfadets,faune

"On doit aborder les étangs par le haut..."

 

 

C'est joyeusement qu'on descend du métro pour prendre le tram qui va dans la forêt.

«  - On doit aborder les étangs par le haut, c’est le trajet le plus court.

- Iacchos, on ne verra rien, tu sais bien que tous ces êtres sont suscités grâce à mon imagination.  Il faut que je les dessine avant que tu puisses les voir toi aussi.

- Chez moi en Inde et dans la Rome antique on dit que dieux et hommes se suscitent tour à tour.  Les dieux aussi ont besoin des hommes pour vivre, tout est interdépendant.  Si tu vois des êtres du petit peuple, je les verrai aussi ! »

 

 

La fée Gwendoline

 

En arrivant à l’arbre merveilleux au pied des étangs Chabots, une surprise de taille m’attend : une fée est assise pas loin de l’arbre et nous sourit.  Il fait pourtant encore jour.  Elle semble avoir prévu notre arrivée.  Je pensais être à le seul à la voir mais Iacchos me la décrit à voix basse, exactement comme je la vois.  Est-ce une transmission de pensée ?  Mais je me sens présomptueux, après tout, Iacchos est bien plus proche du monde de la forêt que moi.

«  - Bonjour Éric, bonjour Iacchos, allez-vous passer la porte aujourd’hui ?

- Pas encore Gwendoline, je dois d’abord la montrer à Éric. »

Comment Iacchos connait-il un des noms de la fée ?  Elle vole maintenant devant nous et on s’enfonce dans la forêt.  Je n’ai plus aucune notion du temps.  On arrive à un arbre encore plus merveilleux que le premier.  On est déjà entre chien et loup.  La fée disparaît à l’intérieur des racines de l’arbre.

«  - Rentrons maintenant dit Iacchos en rigolant.  Avais-tu oublié qui je suis ? »

Je ne sais jamais quand il parle sérieusement !  En arrivant un peu en amont des étangs, nous assistons à une merveilleuse danse de farfadets.  Ils sont une myriade. 

  

 

 

fée,rouge cloître,étangs chabots,racines,arbre merveilleux,farfadets,faune

« Nous assistons à une merveilleuse danse de farfadets » Photo numérique, © Éric Itschert

 

 

Il est tard dans la nuit, quand, fourbu, je m’endors.

Une étrange et joyeuse musique résonne dans ma tête.  Au loin, dans la forêt,  un faune joue de la flûte.  Il semble m’appeler…

 

 

fée,rouge cloître,étangs chabots,racines,arbre merveilleux,farfadets,faune

« Au loin, dans la forêt,  un faune joue de la flûte. » gravure ancienne

 

 

 

Lire la suite de l'histoire…

 

 

Toujours à propos du merveilleux :

 

Cliquez sur les images pour lire les notes :

 

 

fée,rouge cloître,étangs chabots,racines,arbre merveilleux,farfadets,faune313) Dessin de racines d’un arbre merveilleux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rouge cloître,étangs chabots,racines,arbre merveilleux,farfadets,faune311) L’histoire extraordinaire du faune bien entouré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rouge cloître,étangs chabots,racines,arbre merveilleux,farfadets,faune309) Elfes, fées, gnomes, farfadets et faunes

 

 

 

Commentaires

Coucou Eric,

Depuis lors on peut prendre le métro jusqu'à 22:00 :-)

Même en considérant que le dernier passe à 21:30 c'est déjà mieux qu'avant...

Difficile de suivre la logique zarbi et complètement irrationnelle de nos gouvernants...

Gros bisous!

Écrit par : Andrea | 19/04/2016

Répondre à ce commentaire

Salut Andrea,

Je ne puis que te donner raison ;-) Bisous!

Écrit par : Eric | 24/04/2016

bonjour Eric

un vrai enchantement la fée toute en beauté entourée de merveilleux arbres

un havre de paix et de tranquilité

bien la photo avec l'arrêt de tram....le jour l'heure où il en passe ;)

bisous et douce journée *

Écrit par : nays | 20/04/2016

Répondre à ce commentaire

Hihi, ça c'est de l'info!

Bisous chère nays, bon dimanche et vive le printemps!

Écrit par : Eric | 24/04/2016

Et avec toute cette magie et ces merveilleuses rencontres tu réussis à revenir à la réalité c'est étonnant :-) merveilleuse histoire et belles illustrations bisous et bonne journée

Écrit par : domi | 20/04/2016

Répondre à ce commentaire

Coucou domi,

Merci, et bon dimanche à toi! Bisous!

Écrit par : Eric | 24/04/2016

J'aime que s'insinue la part de merveilleux dans la dure réalité de ton pays. Comme si le rêve, la croyance au rêve, aux êtres chimériques, était salvatrice et fondatrice d'un monde plus juste, plus sain, porteur d'espoir. Bon week-end Eric, je t'embrasse !

Écrit par : Thaddée | 23/04/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Thaddée,

En effet, le retour au monde symbolique et au sens des choses est une des manières de tirer des leçons d'une épreuve et d'aller de l'avant...

Merci pour ton passage, bon dimanche!

:-*

Écrit par : Eric | 24/04/2016

Les commentaires sont fermés.