29/09/2016

327) Iacchos panique

Le petit peuple appelé à notre secours

 

Début de l’histoire…

 

 

grimoire,petit peuple,démon,rituel,magie,dieu du carrefour,fée,elfe sylvain,dame des étangs,vallon des grandes fosses,chemin des étangs,faune,offrande,marécage,abbaye du rouge cloître

« Je prends un papier bristol et je dessine une carte. »

 

 

 La carte

 

 

Tous les éléments sont prêts pour exécuter la fin du dernier rituel. Mais la présence du démon glacial dans l’entourage du faune plane comme une menace. Dans les yeux de Iacchos, je vois de la panique.

 

« - On n’est que deux. Comment faire pour en même temps tenir les promeneurs éloignés du premier arbre merveilleux, en même temps exécuter le rituel et en même temps empêcher le démon glacial de passer la porte ?

- Cela me paraît très difficilement réalisable, en effet. On le savait, non ? Pourtant j’ai toujours appris qu’il était bon d’achever une tâche que l’on a commencée. Il n’est pas possible d’utiliser le grimoire pour écarter le démon glacial, cela n’y est pas prévu. »

 

 

Iacchos feuillette fiévreusement le grimoire à la recherche d’une réponse, mais il ne trouve rien de concret.

 

« - Tu as plein d’autres livres de magie, non ?

- Ni toi ni moi ne pouvons risquer d’utiliser une quelconque magie dont nous ne savons même pas si elle va réussir. Peut-être ne sommes-nous pas assez imaginatifs ? »

 

 

Je fais signe à Iacchos de me passer le grimoire. Soudain je repère un chapitre qui n’y était pas ce matin. A la fin du grimoire il y a des pages blanches, et ce nouveau chapitre s’y est écrit tout seul. Il est intitulé : « Comment résoudre les cas difficiles ». En dessous il y a un seul paragraphe : « Cas difficile numéro un ».

 

 

« - Iacchos, regarde ! Il y a un nouveau chapitre qui vient de s’écrire ! »

Iacchos reprend le livre, et murmure :

« -Evidemment, ce grimoire est à toi, c’est donc pour toi qu’il s’écrit !

- Et je crois que ce grimoire est particulièrement opératif parce-que je ne l’ai pas acheté, je l’ai reçu en cadeau. Bon, je lis : ‘Cas difficile numéro un. Faites d’abord un plan de la situation. Ensuite n’écoutez que votre intuition profonde. N’oubliez jamais : tout est interconnecté.’ Ben, ce n’est pas avec cela qu’on va avancer beaucoup ! »

 

 

 

Iacchos retrouve ses couleurs et sourit.

 

« - Au fond c’est comme si le grimoire nous donnait carte blanche. On doit avoir confiance en nous ! Dessine un plan du lieu, on verra mieux comment agir ! »

Je prends un papier bristol et je dessine une carte.

« - Voilà, je dessine d’après mémoire. Les promeneurs les plus nombreux viennent de l’abbaye, c’est là-bas qu’aboutissent les deux seules routes qui mènent à cette partie de la forêt. Le carrefour est le point crucial, il est particulièrement fréquenté ! D’autres promeneurs viennent de l’autre côté, du Vallon des Grandes Fosses. De là viennent des cyclistes aussi. Et là il y a deux carrefours l’un après l’autre. Il ne te sera pas possible de détourner tous ces promeneurs du Chemin des Étangs, même sous ta forme de lynx.

- Si je pouvais au moins compter sur le dieu du carrefour

 

 

 

grimoire,petit peuple,démon,rituel,magie,dieu du carrefour,fée,elfe sylvain,dame des étangs,vallon des grandes fosses,chemin des étangs,faune,offrande,marécage,abbaye du rouge cloître

« Le dieu du carrefour »

 

 

 

- Le dieu du carrefour ?

- Oui, près du pont il y a une stèle dédiée à ce dieu. Des fois je lui fais une offrande.

- C’est une petite divinité de lieu secondaire, je ne sais pas qui a eu l’idée farfelue de relever cette stèle à moitié enterrée et cachée par des végétations ! On risque de la voler. Pourquoi ne pas l’avoir laissée cachée, comme tous ces dieux qui hantent encore leurs statues brisées et patientent dans l’obscurité, loin des lumières des églises consacrées au ‘Dieu unique’ ? Ce dieu doit être sérieusement affaibli, car qui d’autre que toi lui aura donné une offrande ?

- Certains du petit peuple peut-être… Euh… c’est moi qui ai découvert la stèle, l’ai nettoyée et relevée »

 

 

 

 

La Dame des Étangs

 

 

Cette fois le grimoire se remplit sous nos yeux de deux mots supplémentaires : « affaiblir » et « petit peuple ».

 

« - On devrait ré enterrer cette statue, et la remplacer par une copie. Je connais un bon sculpteur… Iacchos, peu importe si le démon glacial entre avec le faune. Qu’il passe la porte, cela lui demandera de l’énergie. Il faut seulement l’empêcher de goûter à notre offrande. Ensuite il sera tellement affaibli que le faune et le daïmôn-page n’auront plus aucune difficulté à se débarrasser de lui. Cela l’affaiblira davantage encore, car il agit comme un vampire ou un ténia sur eux, il leur pompe une partie de leur énergie vitale. Je lis ‘petit peuple’… Et si, en plus, on appelait le petit peuple à l’aide ? ‘Tout est interconnecté’ ! Le sort du faune doit les concerner aussi, non ? La fée Gwendoline garderait le carrefour du côté de l’étang du Moulin, et notre charmant petit elfe sylvain garderait l’autre accès au Chemin des Étangs. Tu les connais bien, non ? Je place des figurines sur le plan pour y voir clair.

 

 

grimoire,petit peuple,démon,rituel,magie,dieu du carrefour,fée,elfe sylvain,dame des étangs,vallon des grandes fosses,chemin des étangs,faune,offrande,marécage,abbaye du rouge cloître

« Je sais comment les contacter… »

 

 

grimoire,petit peuple,rituel,magie,fée,elfe sylvain,dame des étangs,vallon des grandes fosses,chemin des étangs,offrande,marécage,abbaye du rouge cloître

« Elle peut prendre toutes les formes et se glisser sous toutes les apparences… »

 

 

 

Iacchos rit, ses yeux sourient :

- Oui, je les connais et je sais comment les contacter. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi ! On forme un bon tandem. La fée Gwendoline serait une alliée puissante, en réalité ce n’est pas une simple fée, c’est ‘La Dame des Étangs’. Elle connaît tous les enchantements, elle peut prendre toutes les formes et se glisser sous toutes les apparences. Tu crois voir un renard et en fait c’est elle ! Quant à l’elfe sylvain, une source lui est dédiée dans le Vallon des Grandes Fosses et je crois que c’est de cette eau qu’il tire toute sa vitalité. Il n’y a pas mieux que lui pour égarer les promeneurs et leur faire changer de route.

- Nous ne devons pas craindre d’intrusion du côté des étangs, les barques y sont proscrites. Le marécage nous protège, et le plateau est réserve naturelle, l’accès y est interdit. Quelques farfadets pourraient quand-même y tenir la garde.

- C’est une bonne idée, mais certaines dispositions ne seront peut-être pas nécessaires…

- Dis-moi ?

- On voit que tu as été scout. Tu places les entités comme des pions dans un jeu, mais ce n’est pas comme cela qu’il faut voir les choses. Les entités sont beaucoup plus puissantes que tu ne le pense.

- Je te crois volontiers, Iacchos, tu connais bien mieux ce monde que moi ! Et loin de moi l’idée de les prendre comme des pions, je crois que mon plan prête à confusion…

- La Dame des Étangs contrôle les cinq étangs et bien au-delà, tu n’as pas besoin de l’imaginer à un carrefour. Il suffit de lui demander protection. Elle le fera à sa manière. Et il vaut mieux que cela soit à sa demande que notre petit elfe nous vienne en aide. Tu sais, les êtres de ce monde sont terriblement susceptibles !

- Plus que toi ?

- Bien plus que moi ! Et j’éloignerai le démon glacial de l’offrande ; j’ai une idée mais je ne te la dis pas encore. Si la Dame des Étangs nous aide, je ne craindrai rien. C’est moi qui devrai lui parler, toi tu risques de la froisser.

- Iacchos, tu ne risques rien ?

- T’inquiètes… »

 

 

 

fée,elfe sylvain,dame des étangs,chemin des étangs,abbaye du rouge cloître

« Nous ne devons pas craindre d’intrusion du côté des étangs… »

 

 

 

marécage,fée,elfe sylvain,dame des étangs,vallon des grandes fosses,chemin des étangs,abbaye du rouge cloître

« Le marécage nous protège »

 

Lire la suite de l'histoire...

 

 

 

 

Vous aimerez peut-être aussi :

 

Cliquer sur la photo pour voir la note :

 

 

 

garçon,nu,rivière308) Un garçon au bord d’une rivière…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

piscine,huile sur toile,peinture301) "Swimming Pool N6"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

zwin,manche,mer du nord,knokke,fille,garçon,plage197) "Zwin N2", peinture à l’huile sur toile de lin

 

 

Commentaires

Cher Eric, deux originalités que j'adore les ombres sur ton plan des figurines et "le dieu du carrefour" :-) pourquoi pas .... je te souhaite un bon week-end bisous

Écrit par : domi | 30/09/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour chère domi,

Les petits dieux tels ceux des rivières des étangs, des pierres ... existaient en très grand nombrer encore du temps de la Gaule romaine. Parmi eux les dieux des carrefours. Les voyageurs leur versaient une goutte de cervoise, quelques grains en passant par le carrefour, afin de ne pas se perdre et de ne pas rencontrer des brigands ou des soldats.

Cet usage est mort avec le christianisme, en raison, je crois, d'un très grand malentendu. Ces "dieux" ont peu à voir avec l'idée de "Dieu". On les appellerait aujourd'hui des esprits.
En Thaïlande, dés que l'on construit un bâtiment on construit une petite maison pour les esprits habitant les lieux, afin de se les concilier. Un autre usage s'est perdu dans tout le monde romain, c'est celui des 'dieux lares' présents dans toute maison qui se respectait.
On a quelque chose d'analogue encore aujourd'hui au Japon.

Hihi, je crois que je vais mettre cette réponse en bas de note.

Bisous chère domi

Écrit par : Eric | 01/10/2016

Bonjour chère domi,

Les petits dieux tels ceux des rivières des étangs, des pierres ... existaient en très grand nombrer encore du temps de la Gaule romaine. Parmi eux les dieux des carrefours. Les voyageurs leur versaient une goutte de cervoise, quelques grains en passant par le carrefour, afin de ne pas se perdre et de ne pas rencontrer des brigands ou des soldats.

Cet usage est mort avec le christianisme, en raison, je crois, d'un très grand malentendu. Ces "dieux" ont peu à voir avec l'idée de "Dieu". On les appellerait aujourd'hui des esprits.
En Thaïlande, dés que l'on construit un bâtiment on construit une petite maison pour les esprits habitant les lieux, afin de se les concilier. Un autre usage s'est perdu dans tout le monde romain, c'est celui des 'dieux lares' présents dans toute maison qui se respectait.
On a quelque chose d'analogue encore aujourd'hui au Japon.

Hihi, je crois que je vais mettre cette réponse en bas de note.

Bisous chère domi

Écrit par : Eric | 01/10/2016

Répondre à ce commentaire

bonjour Eric

j'aime bcp toujours les photos qui accompagnent ton conte
ta manière de raconter

passe un bon WE eric
bisous ☺

Écrit par : nays | 01/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci chère nays.

La forme d'écriture que j'ai choisie depuis "Histoire d'art et de pavés" est particulière: les images ne sont pas de simples "illustrations".
Elles ne se contentent pas d'illustrer un récit déjà écrit.
Elles développent certaines parts du récit, parfois elles sont tellement centrales que le récit ne pourrait s'en passer.

Bien plus: dans le mode que j'ai choisi de "raconter", elles sont comme des cailloux du Petit Poucet. Parfois ce sont d'abord des images qui parviennent à mon cerveau.
J'ai un cerveau d'architecte et de peintre :D
Les images me racontent comment l'histoire va continuer. Je sais plus ou moins le but que je veux atteindre.
Mais la route se construit au jour le jour...

Ce type d'approche est enfin acceptée, et même fort à la mode mais j'ai toujours imaginé les choses ainsi.

Bisous, bonne soirée!

Écrit par : Eric | 03/10/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.