08/11/2016

330) Disparitions inquiétantes dans la Forêt de Soignes.

Des personnes parties se promener en Forêt de Soignes ont disparu sans laisser aucune trace.

 

Début de l’histoire…

 

 

 

forêt de soignes,rouge cloître,abbaye,disparitions inquiétantes,trace,wait and see,étrange,bizarre,police

Je prends un des journaux locaux de Bruxelles

 

 

Ce matin on fait la grasse matinée. On récupère la fatigue de la nuit précédente. Un magnifique brunch nous attend. Rosanna nous accueille avec un sourire mi-figue, mi-raisin :

 

« - Il y en a eu d’étranges choses cette nuit ! Je puis supposer que vous n’êtes pas étrangers à ce grabuge ? Personne ne vous a vus rentrer, des voisins ont cru que vous aussi vous étiez disparu !

- Toujours à se mêler des affaires des autres, ils n’ont donc rien d’autre à faire ? Répond Iacchos. Dès qu’il s’agit des voisins il devient un peu sauvage.

- Cette fois il y a de quoi s’inquiéter ! Regardez les journaux !

 

En bout de table il y a trois canards locaux, leurs titres identiques semblent être copiés les uns sur les autres : « Disparitions inquiétantes dans la Forêt de Soignes. »

 

- Euh… tu n’aurais pas plutôt « Le monde Diplomatique » pour moi ? Iacchos lira le dernier Spirou (1), il ne l’a pas encore ouvert… Et si on jouait à des jeux ?

- Bien essayé !»

 

Je prends un des journaux locaux de Bruxelles, il s’appelle « Le Métro Digest ». C’est un résumé de tout ce que les pouvoirs locaux veulent qu’on sache des nouvelles. C’est filtré, orienté, aseptisé et censuré par les choix opérés dans ce qui est à révéler et ce qui est à taire. C’est un journal gratuit et sans publicité distribué dans tous les métros et les gares de Bruxelles. C’est la seule information que les navetteurs abrutis de sommeil, de travail et de télévision liront dans la journée. Cette fois l’information est relayée telle quelle, on sent l’inquiétude et la précipitation.

Je lis à haute voix :

 

« - Disparitions inquiétantes dans la Forêt de Soignes. La police nous signale ce matin un bon nombre de disparitions dans la Forêt de Soignes. Des personnes parties se promener en forêt hier, que ce soit en journée ou le soir, ont disparu. Les proches, très inquiets, ont signalé leur disparition ce matin aux polices locales. La majeure partie des disparitions concerne des gens partis se promener aux alentours du Rouge-Cloître. De nouveaux signalements arrivent encore maintenant aux commissariats, des personnes en colère viennent de briser les vitres du commissariat du « Chien Vert ». Nous publierons des listes de disparus dans notre édition spéciale de cet après-midi. La police fédérale demande à tout citoyen qui posséderait des informations utiles à ce sujet de l’informer toutes affaires cessantes…

- Bigre ! Pourtant on n’a rien fait ? Répond Iacchos en prenant un air pur et angélique.

- A votre place je me tiendrais coi, car si les gens apprennent que vous êtes rentrés sains et saufs cette nuit de la forêt, on aura de sérieux ennuis !

- Le problème, c’est qu’en effet on ne peut rien raconter de notre soirée. Personne ne nous croirait ! Pourtant si les disparitions persistent on devra bien retourner dans la forêt pour voir ce qui s’est passé, non ?

- Eric, la police va établir des barrages sur toutes les routes menant à la forêt. C’est une information que j’ai entendue ce matin à la RfPM (Radio francophone Perroquet du Maître).

- On tracera à travers bois… Répond Iacchos, parfois un peu tête brûlée.

- Hum… Cela ne m’étonnerait pas du tout que les disparus réapparaissent comme par miracle cet après-midi ! Wait and see comme dirait notre ami Mortimer fumeur de pipe… »

 

 

 

forêt de soignes,rouge cloître,abbaye,disparitions inquiétantes,trace,wait and see,étrange,bizarre,police

 

 

La journée se passe de manière travailleuse et studieuse, et en fin d’après-midi on envoie Iacchos chercher le journal « Le Soir ». Le temps est superbe, le ciel est tout bleu et on entend le cri des martinets. La table est dressée dans le jardin pour le thé. Iacchos rentre tout pâle avec le journal, il en a certainement déjà lu la première page. Son T-shirt est tout sale. Je ris :

 

« - Ma parole, on dirait que tu as rasé les murs ? »

Mais à l’air bizarre d’Iacchos je sens qu’il y a des choses très étranges qui se sont passées…

 

 

forêt de soignes,rouge cloître,abbaye,disparitions inquiétantes,trace,wait and see,étrange,bizarre,police

 

 

(1) Publicité gratuite

 

Lire la suite de l'histoire...

 

 

 

 

 

Vous aimerez peut-être aussi :

 

Cliquer sur la photo pour voir la note :

 

 

forêt de soignes,rouge cloître,abbaye,disparitions inquiétantes,trace,wait and see,étrange,bizarre,police329) La forêt entière s’enchante le temps d’un soir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


manneken pis,garçon androgyne283) Manneken-Pis a de la concurrence…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

narcisse115) Narcisse

 

 

Commentaires

bonjour Eric

me souviens de ces petits journaux gratos qui peuplaient les places du tram quand y en avait bien sûr des places

sur que vous avez intérêt a rester bien dans la chaumière sûr que ceux de l'Amigo ne vous croiraient pas et qui sait où vous pourriez débarquer quand même pas chez Titeca ..donc donc chers amis prudence a vous vivez un peu cachés....

belle illustration " on a rien fait "

un vrai polar héhé
bonne journée Eric
bisous ☺☺

Écrit par : nays | 10/11/2016

Répondre à ce commentaire

Coucou nays,

J'ai vraiment ri à ton commentaire, on voit la vraie bruxelloise qui remonte à la surface!

Pour les non initiés, il y a un commissariat de police rue de l'Amigo. Mais il y avait aussi avant une prison dont l'histoire est racontée ici:
http://bruseleke.skynetblogs.be/archive/2011/11/01/rue-de-l-amigo-historique-et-origine-du-nom.html
Bref il y a longtemps c'était un quartier où on préférait ne pas s'éterniser. Maintenant la prison a été transformée en hôtel.

Et "chez Titeca" c'est un hôpital psychiatrique, avec une aile où les malades sont carrément enfermés car trop dangereux pour rester en liberté.
Hergé (créateur du héros de BD Tintin) était particulièrement sensible à la question: une fois c'est Tintin qui se fait enfermer, une autre fois des gens sont éliminés par des fléchettes comportant un poison qui rend fou.
Dans "les 7 boules de cristal" un gaz s'échappe des boules et donne le même résultat...

Oui, il vaut mieux parfois vivre caché :D

Merci pour ton gentil petit mot, bonne soirée!

Bisous

Écrit par : Eric | 11/11/2016

hello Eric

maintenant je sais un peu plus :) prison ami avant le célèbre hotel enfin sais pas si il est si célèbre encore.. était peut-être..

ouiiii Titeca on avait un pote de bistrot (y a très longtemps) qui s'y est retrouvé pour une cure de désintoxication alcoolique :( sais plus si ça lui a été efficace..

bon dim
bisous ☺☺

Écrit par : nays | 13/11/2016

J'adore ton illustration "Bigre..."
En grand cela doit être super pour décorer un mur :D
Voilà ce que j'aimerais pour ma Noël!

:-* :-* :-*

Écrit par : Andrea | 11/11/2016

Répondre à ce commentaire

:D

Si ce n'est pas un appel du coude, cela!

A très bientôt, bisous!

Écrit par : Eric | 16/11/2016

J'avoue que je ne sais plus si c'est un fait-divers ou autre chose sorti de ton imagination mon cher Eric. Le style BD j'aime beaucoup :-) J'attends la suite, au risque de me perdre avec vous ! Bisou bisou et bon dimanche !

Écrit par : Thaddée | 12/11/2016

Répondre à ce commentaire

Hihi, c'est bien le but: semer le doute chez le lecteur!

Je suis occupé pour le moment à de grandes compositions numériques style BD, en vue d'une exposition future.
Elles compléteront la série sur les piscines. J'en montrerai encore une bientôt.

Je me rends compte que c'est beaucoup de travail si on veut pouvoir agrandir à plus d'un mètre de largeur:
la moindre erreur se voit à une pareille échelle.

Bisous chère Thaddée, bonne semaine!

Écrit par : Eric | 16/11/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.