24/01/2017

335) De la nature des entités en général

Et de celle des elfes en particulier…

 

Début de l’histoire

 

 

entités,elfes,déva,graal,coupe,lumière,anges,âme,échelle de jacob,vivre,hachem,daïmôn,faune,paracelse,fou amoureux,icare

« Les elfes ont-ils une âme ? »

 

 

Rabbi Isaac reprend :

 

« - Une âme quitte la matière et le monde des phénomènes, une autre est prête à s’impliquer un peu plus dans la vie terrestre. Et ce n’est que le début. Oui, c’est une manière de voir, Iacchos, et elle me plaît…

- Dans un des manuscrits d’Éric j’ai vu un jour une coupe. J’ai eu un choc : c’est ainsi que je me représentais le Graal. La coupe était entourée d’anges. A l’intérieur de la coupe il y avait une très vive lumière, et des éclats de lumière sortaient et entraient de la coupe. En bas était dessiné la terre. Des lumières venaient se poser sur terre, elles intégraient les hommes dès leur naissance. Les bulles de lumière habitaient aussi les anges. Quand j’ai demandé à Éric ce que cela signifiait, il m’a dit qu’en effet ce dessin pouvait être interprété comme une des allégories du Graal. Il représente la montée et de la descente des âmes entre le Ciel et les mondes multiples. Des âmes sont fatiguées de leur vie dans le monde des phénomènes, et désirent rejoindre la Lumière. Elles abandonnent toute volonté propre et désirent s’unir à Hachem, inconditionnellement. Elles retrouvent leur état d’origine, Je serai, Hachem. D’autres sont tentées par une aventure dans une des dimensions multiples de l’Univers créé… Elles prennent le risque d’exister, « exister » c’est se tenir « hors de », ex-stare en latin. Le Graal est une porte d’échange. Vivre est un risque.

 

- Dans le judaïsme cet échange est évoqué par l’Échelle de Jacob. Là on peut y voir les anges montant et descendant l’Échelle comme un échange perpétuel ouvert entre le Ciel et la terre… Une âme revit, celle du faune. Non pas une, mais deux âmes vont exacerber leurs joies et leurs douleurs en cette vie terrestre, car tu t’oublies dans l’histoire: ne nous as-tu pas raconté que tu te transformais de plus en plus souvent en faune? Et en effet une âme va rejoindre la Lumière. »

 

 

Cette faculté qu’a Rabbi Isaac de se projeter dans l’avenir… J’interviens, plus pour me rassurer que pour le convaincre de quoi que ce soit :

 

« - Un jour que je m’interrogeais en thérapie sur la solution que le Bouddhisme offrait à propos de la souffrance, le détachement et la recherche de la délivrance, mon thérapeute dessina deux petits diagrammes : l’un était fait d’une ligne brisée et accidentée comme le profil de vallées et de montagnes, et l’autre était une ligne toute plate. Et il me dit : voilà la vie, avec ses hauts et ses bas, cette vie terrestre dans laquelle nous nous sommes volontairement exilés. Et voilà la non-vie, l’encéphalogramme plat qui mène à la mort. Alors oui, tant qu’à vivre, autant le faire pleinement… Et oui, vivre est un risque ! »

 

 

Rabbi Isaac sourit, il lit en moi comme dans un livre. En disant "vivre pleinement" je sais que je touche une corde sensible en lui. Il m'a souvent parlé de la survie juive, comprenant l'idée de "survie", après tant de persécutions se terminant par la Shoah, par "supplément de vie". Il regarde Iacchos :

 

« - Iacchos, tu as manifestement une autre question qui te chiffonne.

- Oui Rabbi, si le daïmôn-page est un elfe, est-ce qu’il a une âme ? Comment est-ce qu’on va faire ?

- Tu as vraiment pris son sauvetage à cœur. Tu aides un faune jouisseur et tu rencontres dans son sillage un autre être auquel tu ne t’attendais absolument pas, le tout autre. Il ne quitte plus ton esprit, ou je me trompe ? Il est périlleux de fréquenter son monde.

- Son monde ? Mais n’est-il pas le même que celui du faune ?

 

 

entités,elfes,déva,graal,coupe,lumière,anges,âme,échelle de jacob,vivre,hachem,daïmôn,faune,paracelse,fou amoureux,icare

« Tout ce qui est créé fourmille d’entités… »

 

- C’est un daïmôn, Iacchos, un daïmôn ! Nous sommes entourés de plusieurs mondes au-delà du notre. Chacun encerclant l’autre. C’est dangereux de s’y perdre si on n’en connaît pas le chemin. Tout ce qui est créé fourmille d’entités, de spectres, d’esprits, d’âmes errantes, de revenants, de démons, d’anges… et il y a ton daïmôn. Est-ce qu’il a une âme ? Peut-être que tu dois partir de tes racines indiennes ? Les dévas ont-ils une âme ?

- Dans le védisme ancien le mot déva évoque une puissance agissante qui se manifeste dans les phénomènes naturels et mentaux. Cette puissance n'est ni ontologique, ni personnelle, ni surnaturelle. Dans l'hindouisme, les dévas sont des personnages ayant une existence et une volonté propre, ils sont des entités surnaturelles. On les représente, ils vivent comme nous dans le monde des phénomènes mais sur d’autres plans.

- Le daïmôn-page est-il vivant, est-ce qu’il a une volonté propre ?

- Oui je le crois, il a déjà fut-ce que la volonté de rejoindre la Lumière.

 

 

Une hypothèse.

 

- Iacchos, cette fois je vais te parler d’une hypothèse personnelle, tu n’es pas obligé de me suivre ni de me croire. Tout ce qui est vivant a une âme. Le moindre caillou a une vie à lui. Les hommes ont une vie à eux, les innombrables entités ont une vie à elles. La vie est partout et Hachem est partout et tout est Hachem, pas seulement ce qui est bien mais aussi ce qui est cruel à en pleurer ! Makom Echad ! Pour parler en lien avec tes racines indiennes, l’âme est âtman en Atman et tout est Atman.

Certains ont écrit que des entités se mouvant sur un autre plan que le nôtre n’avaient pas d’âme. Paracelse a développé ce genre de théorie. Pour certaines choses il est en avance sur son temps, mais pour d’autres il s’est trompé. Son erreur sur l’âme n’est pas innocente : il vit de 1493 à 1541, à une époque où la pensée chrétienne est toute-puissante. C’est une époque d’esclavage où l’on a même osé se poser la question si les noirs et les indiens avaient une âme ou si ce n’étaient que des objets à vendre et à exploiter ! Bien sûr il a été répondu qu’ils avaient effectivement une âme, mais rien que le fait que la question ait été posée force à réflexion. Et il a été déclaré en même temps qu’ils étaient des objets.

Depuis lors, de nombreux auteurs se fondent sans aucun esprit critique sur les écrits de Paracelse, croyant réhabiliter le monde des entités intermédiaires entre l’homme et les anges, si longtemps diabolisé et ignoré par les autorités chrétiennes. En réalité ils ont continué à propager les pires poncifs chrétiens au sujet de ce monde…

Ce n’est qu’une hypothèse, car qui oserait définir un monde qu’il ne connait pas ? Et qui pourrait ajouter foi à ceux qui prétendent avoir dialogué avec ces êtres ? Ces derniers ne racontent que ce que les humains veulent entendre. Oui, Iacchos, ton elfe a une âme, mais je ne puis le prouver.

 

- Rabbi Isaac, on a foi en vous !

- Une seule pensée bienveillante peut être infiniment plus forte que la plus puissante des magies. Demain vous ferez venir le faune et son entourage, qui se résume désormais au daïmôn-page. C’est votre tendresse et votre bienveillance qui les fera venir. Nous créerons une âme groupe, et pour le petit reste faites-moi confiance. »

 

 

Iacchos est apaisé, il monte rejoindre Noam le visage serein. Rabbi Isaac reste pensif, on profite du silence, c’est un privilège de l’amitié. Puis Isaac me confie ses soucis.

 

« - Nul n’est prophète en son pays ! Si je pouvais apaiser Noam comme je l’ai fait avec Iacchos… La semaine passée Azriel a dû aller récupérer Noam sur le toit. Noam était attiré par le vide. Tu sais que pour nous les Juifs la vie est comme une sorte d'obsession, nous avons appris plus que bien d'autres sa valeur. On doit tout faire pour sauver une vie humaine, je sens celle de Noam en grand danger. Il se sent horriblement seul, des fois il pleure toute la nuit et ce n’est que le matin que je le retrouve endormi, épuisé. Il n’est toujours pas remis de la mort de sa mère, et puis il y a eu ce regrettable incident… Il ne me dira jamais ce qui s’est exactement passé. Le fait qu’il n’est pas comme les autres renforce encore sa solitude. Il n'a aucun ami. Pour couronner le tout, la passion le ronge. Il est vraiment temps que son anniversaire arrive. Il n’y a que Iacchos qui puisse l’aider. Il le poussera vers la vie, l’amour et la tendresse le réveilleront, pour le moment il marche comme un somnambule qui se promène sur un fil ténu où il suffit d’un rien pour embrasser la mort. Azriel lui donne école, et veille à ce qu’il ne puisse pas sortir du jardin. Je ne tiens pas à ce qu’il fasse n’importe quoi la nuit, certains quartiers ne sont vraiment pas recommandables. Oui, il est fou amoureux, et par chance c’est de Iacchos… Iacchos lui offrira son amitié, je ne lui ai rien demandé de plus. Pour le reste, cela ne m'appartient plus. A eux de gérer cette amitié selon leur instinct et leur intuition...»

 

 

Lire la suite...

 

 

Vous aimerez peut-être aussi :

 

Cliquer sur la photo pour voir la note :

 

 

111) Traces d'Icare, associations.

entités,déva,âme,vivre,icare

 

 

148) Icare : étude

icare,dessin,objets

 

 

205) Disparition inexpliquée d’une statue vivante d’Icare.

entités,déva,âme,vivre,icare,illustration

Commentaires

J'aime beaucoup vos textes et vos peintures et dessins. C'est très romantique et d'un érotisme très pur et à la fois suggestif. Merci.

Écrit par : RIVIER Alain | 25/01/2017

Répondre à ce commentaire

Merci cher Alain :-)

Écrit par : Eric | 30/01/2017

C'est toujours très intéressant et agréable à lire.
Bravo pour votre écriture et vos illustrations.
Passez une douce journée.

Écrit par : Quichottine | 25/01/2017

Répondre à ce commentaire

Merci chère Quichottine.

Il faut dire que l'illustration est un de mes métiers exercé depuis le plus longtemps.

Bisous, bonne journée!

Écrit par : Eric | 30/01/2017

Merci pour ton commentaire sur mon blog Cher Eric. Comment es tu atterri sur celui-ci, là est la question. je ne manquerai pas de revisiter ton blog plus en détails dans les prochain jour. amicalement. le maghien

Écrit par : le maghien | 26/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour le maghien,

La filière est la suivante: j'aime de temps en temps regarder sur le "Skynet Homepage" les dernières notes publiées, en particulier dans la section "art".

Il y a beaucoup de choses qui n'éveillent pas trop mon intérêt, mais il y a aussi parfois des perles et des choses très originales.

Voilà comment je suis arrivé sur votre blog :-)

Écrit par : Eric | 30/01/2017

Rebj Eric ,

Je voulais simplement ajouter que je suis en parfait accord avec ton commentaire sur le texte ‘narcissisme’ de mon blog dédié aux maghiens.
http://maghienne.skynetblogs.be/
Ce que tu as brillamment expliqué à l’aide de tes propres mots correspond avec ce que moi-même j’avais fait avec cette petite histoire décalée.
En faisant une petite recherche je me suis aussi aperçu de la censure dont sur as fait l’objet sur FB. Quel dommage.
Mais courage, le monde ne s’arrête pas là.
Bonne création artistique.

Écrit par : le maghien | 26/01/2017

Répondre à ce commentaire

Et rebonjour :D

Oui il y a la question de la censure, il y aurait beaucoup à en dire.

La censure de ma page sur Facebook fut particulièrement arbitraire et injuste.
Quelques semaines auparavant Facebook avait pourtant passé un accord avec l'Etat français, ce dernier furieux d'avoir une partie d'annonces de Musées très officiels (dont le Louvre) régulièrement censurés. Désormais Facebook ne censurerait plus aucune oeuvre d'art (tableaux, peintures, dessins...) sauf dans le domaine des photos où les critères restaient flous.

Je suppose que cet accord ne concernait pas la Belgique.

J'ai été idiotement censuré sur base d'un DESSIN digital, pour être plus précis celui-ci: http://itschert-eric-expose.skynetblogs.be/archive/2016/03/14/311-une-illustration-numerique-d-u-8582046.html Il n'y avait aucune PHOTO de nu sur ma page.

La censure s'est faite sur dénonciation. Tout fonctionne à la base à l'aide d’algorithmes, et sur le pedigree de la photo j'avais eu le tort d'utiliser le terme "photo numérique" au lieu de "illustration numérique". Il m'a été ordonné de retirer tous mes nus, or c'est un thème important dans mon travail. La page n'ayant presque pas de visites, je me suis contenté de la retirer.
Certains m'ont dit que j'aurais du réagir, mais je n'avais pas envie de perdre du temps pour cela...

Au moment même j'ai été un peu choqué, ce n'est jamais agréable de devoir effacer un travail.
Mais ensuite on se dit que susciter l'envie et la jalousie est le lot inévitable de tout artiste qui a quelque-chose à dire :D
Depuis cela m'a évité de perdre du temps sur cette page, même si j'en ai initié une autre pour m'amuser: https://www.facebook.com/eric.itschert.2016/ qui s'intitule: "Habillés de rectangles rouges"

Bonjour amical, cher maghien, et à bientôt...

Écrit par : Eric | 30/01/2017

Rebj Eric ,

Je voulais simplement ajouter que je suis en parfait accord avec ton commentaire sur le texte ‘narcissisme’ de mon blog dédié aux maghiens.
http://maghienne.skynetblogs.be/
Ce que tu as brillamment expliqué à l’aide de tes propres mots correspond avec ce que moi-même j’avais fait avec cette petite histoire décalée.
En faisant une petite recherche je me suis aussi aperçu de la censure dont sur as fait l’objet sur FB. Quel dommage.
Mais courage, le monde ne s’arrête pas là.
Bonne création artistique.

Écrit par : maghien | 26/01/2017

Répondre à ce commentaire

Cher Eric, l'âme un vaste sujet et nous ne sommes pas tous d'accord à savoir qu'il en possède une; ma grand-mère me disait toujours que les animaux n'allaient pas au paradis parce qu'ils n'avaient pas d'âme - quel horreur - je n'y crois pas une seconde ; tout est vivant pour moi et comme tu l'écris si bien même les cailloux ont une vie; dommage qu'il n'y ait pas de dessin des petits diagrammes ;-) passe une excellente soirée bisous

Écrit par : domi | 26/01/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou domi,

C'est vrai que je devrais rajouter un petit dessin de diagramme ;-)

Après tout, c'est une histoire illustrée!

Bonne soirée, bisous!

Écrit par : Eric | 31/01/2017

bonjour Eric

toujours chouette a lire mais je dois faire en plusieurs fois ma lecture, vu mes yeux qui se comportent désagréablement :(

c'est un peu ennuyeux si tout ce qui est vivant a une âme, que vais encore pouvoir manger ......

tes illustrations sont magnifiques

bisous et bon WE :)

Écrit par : nays | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour chère nays,

Zut alors, ne laisse pas tes yeux ainsi: ils sont parmi les biens les plus précieux que nous ayons!

Il y a les gouttes de sérum physiologique qui peuvent faire le plus grand bien aux yeux, et cela d'une manière tout à fait naturelle!
On les trouve en petites ampoules dans les pharmacies. Moi je fais contrôler régulièrement mes yeux par un ophtalmologue: à notre âge c'est bien nécessaire ;-)

Hihi, j'aime ta remarque sur la nourriture: tu ne manges pas l'âme des choses mais seulement leur matière, alors vas-y gaiement!
Personnellement je me contente de viande une fois par semaine, c'est mieux pour tout le monde, la planète, les animaux et la santé de votre serviteur :D

Bisous, bonne soirée!

Écrit par : Eric | 31/01/2017

Eric je mets des gouttes la longueur de journée, des larmes, des gouttes contre les chatouilles plus celles pour mon glaucome, je fais aussi contrôler chaque année obligée avec le glaucome qui lui se porte bien malheureusement a part mettre des gouttes rien a faire et de plus mais ça c'est très embêtant ce sont des scotomes scintillants rien a faire non plus...j'attends que ça passe en fermant les yeux et je rêve...
mais c'est pas nouveau tu sais..

oké je peux manger alors oups j'ai faim.

sûr que les gens bouffent bien trop de viande mais c'est aussi comment on a été élevé a l'époque...mais j'ai su m'en défaire très facilement vu que mon cher a un dégout depuis tout petit de la viande
bisous ☺☺

Écrit par : nays | 31/01/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.