01/02/2018

Un peu plus sur l'exposition 'Scandale'

Scandales

 

L'exposition ‘Scandale’ est actuellement visible au Centre culturel de Tubize. Il faut compter au moins deux heures pour la voir entièrement, tellement elle est riche en documentation et en œuvres. Un des grands mérites de cette exposition est de traiter du scandale de manière objective et sans parti-pris. C’est au visiteur de se questionner, il n’y a pas de réponses toutes faites. On verra que les curseurs de ce qu’une société considère comme acceptable ou pas varie selon les époques et les pays.

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu
L'exposition 'Scandale' au Centre culturel de Tubize

 

 

Scandales dans la littérature.

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu
Scandales dans la littérature

 


L’étage inférieur du centre culturel est entièrement consacré aux écrivains. Citons-en quelques-uns : le marquis de Sade, Charles Baudelaire, Oscar Wilde, André Gide, Boris Vian, mais aussi Céline. En ce qui concerne Céline, écrivain antisémite, on voit à quel point la responsabilité d’un artiste peut être engagée. La question se pose: doit-on censurer un auteur ou faut-il au contraire le publier tout en mettant une sévère mise en garde en préface ? N’est-ce pas plus didactique de republier l’écrivain et d’expliquer pourquoi ses positions, en raison de son grand talent, sont d’autant plus abjectes ? Le grand mérite de l’exposition est de ne pas répondre à cette question et de refuser toute polémique simpliste…

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu
Illustration pour 'Salomé', tragédie d'Oscar Wilde.

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu
Section consacrée à Oscar Wilde

 


Quant à moi vous connaissez ma position : pour autant qu’il s’agisse de fiction, je suis contre toute forme de censure, radicalement ! Personne n’a le droit ni les compétences pour se substituer à notre propre conscience et notre propre libre arbitre. De quel droit décider à notre place de ce qu’il convient de penser ? La censure est d’autant plus grave que les censeurs échappent à tout débat démocratique.

Dès qu’il s’agit de la vie réelle, d’actes ou de projets remettant en question la liberté ou l’intégrité des autres, de discours politique ou économique pour donner quelques exemples, c’est une autre question. C’est pour cela qu’il est si difficile de trancher dans le cas Céline, on ne peut en tout cas pas le republier tel quel.

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu

Scandales dans la littérature

 

 


Scandales dans la musique et l’art plastique.

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu
Exposition 'Scandale', entrée à l'étage supérieur.

 


A l’étage supérieur on aborde des chanteurs (Gainsbourg, Sardou, Brassens, Hallyday,…), des peintres anciens dont Michel-Ange et Courbet, des peintres modernes ou récemment décédés dont Kasimir Malevitch et Francis Bacon.

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu

Les déboires de peintres anciens...

 


A côté de cela sont exposés des nus féminins et masculins réalisés par des peintres contemporains (dessin et peinture). Il suffit de faire un tour sur Facebook pour réaliser comment le nu, même en dessin ou en peinture, refait polémique. (Concernant le cas Facebook, lire les articles du Figaro, de Phonandroïd ou de Libération choisis au hasard...)

On y aborde aussi des photographes controversés tel que Ren Hang ou Robert Mapplethorpe. Les portraits de Thibaut Delsemme (Porn This Way) font encore particulièrement scandale…

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu

Dans le fond, 'Dernière scène' de 'Porn This Way'.

 


Une section très intéressante aussi est celle où on parle de tous ces films qui ont fait scandale. Citons ‘Le diable au corps’ de Claude Autant-Lara (1947), ‘Nuit et Brouillard’ de Alain Resnais (1956), ‘Orange Mécanique’ de Stanley Kubrick (1971), ‘Le Souffle au Cœur’ de Louis Malle (1971), ‘Salo ou les 120 journées de Sodome’ de Pier Paolo Pasolini (1976) ou ‘Amen’ de Costa Gavras (2002).

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu

"Bigre! Pourtant on n'a rien fait?" associé à coupables de ne pas être né Américain, coupables d'être d'origine hispanique, coupables d'être gay, coupables d'être travailleur réfugié illégal, coupables d'être pauvre...

 

 

Et en guise de conclusion…

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu
Nageur nu dans une piscine et Juan, aquarelles de Eric Itschert.

 


En cette époque de politiquement correct où le premier imbécile venu peut s’autoproclamer censeur et organiser des chasses à la sorcière sur Internet, où on confond allègrement fiction et réalité, cette exposition est plus que jamais à voir!

Le terrorisme intellectuel et la pensée unique servent cette tyrannie ‘douce’ qui tente de diriger jusqu’à nos cerveaux et notre pensée la plus intime…

 

 

centre culturel tubize,scandale,exposition,baudelaire,sade,oscar wilde,andré gide,boris vian,salomé,aubrey beardsley,éphèbe nu
'Icare avant l'envol', 'Garçon au bord de la rivière' et garçon nu dans une piscine, aquarelles de Eric Itschert.

 

 


En pratique, comment voir l'exposition...

 

Voici toutes les coordonnées pour aller visiter l'exposition. L'entrée est gratuite.

 

Commentaires

bonjour Eric
je déteste toute forme de censure hélàs elle est quasi partout....bon nombre d'artistes de jadis (pas si loin) ne pourraient plus s'exprimer de la manière dont ils le faisaient....
j'ai lu Céline jeune pour son oeuvre tout simplement a l'époque je ne savais rien de ses opinions et de sa vie mais je lis un roman simplement une histoire , la vie des artistes est la leur ... toute censure est pour moi abjecte....on a des mots pour en parler si nécessaire et si questionnement

et pour les "nus " on sait que c'est pour ne pas heurter une certaine sensibilité quelle hypocrisie totale
beurk je déteste cette époque..

bravo pour l'expo en tout cas
bonne journée bises ☺

Écrit par : nays | 02/02/2018

Répondre à ce commentaire

Merci chère nays!

En effet, la censure actuelle ne permettrait plus que de créer des œuvres fades et ennuyeuses à force d'être formatées!
Bien des sujets seraient tout simplement impossibles à traiter! Sale temps pour les artistes!

Quant aux règlements de comptes sur le net, avec mise à mort sans procès ni présomption d'innocence, cela me hérisse!
On est trop souvent dans le règne des envieux et des ignorants qui confondent fiction et réalité.

Mais bon, personne ne m'empêchera jamais de continuer à peindre et à dessiner ce que je veux ;-)

Bisous, chère nays! :D

Écrit par : Eric | 02/02/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.