09/08/2007

8) Mon parcours

 
 

Biographie succincte

 

Note complétée le 02/04/2009

Modifiée le 11/10/2013

 

Je suis né en 1954 à Overijse. En 1978, j'obtiens mon diplôme d'Architecture à l'Ecole Supérieure d'Architecture Saint-Luc à Bruxelles. C'est par ma formation d'architecte que j'apprends le dessin et la perspective : à cette époque on est intransigeant sur la maîtrise parfaite de ces connaissances. Mais ce n'est bien sur pas en architecture que j'ai appris la peinture. Encore en humanités, je suis déjà des cours de peinture à l'huile chez le peintre Georges Lambillotte. Mais c'est surtout en apprenant la peinture d'icônes chez des maîtres (St Serge à Paris en été 1973, avec Bernard Frinking en 1986 et 1987, à Paros dans les Cyclades en 1989), que je fais miennes des techniques ancestrales de peinture à tempera oubliées depuis belle lurette dans les académies. J'ai fait œuvre d'architecte, d'iconographe, de peintre et d'illustrateur (aux Editions Louis Musin). En 1992 les premières bases du "symbolisme bleu constructif" sont jetées. 


1997 à 2009, le temps des galeries.


En 1997, j'expose en solo à la Galerie Esra II (All Art is Quite Useless), qui me représentera à Anvers jusqu'en 2005. A la fin de l'année 1997, la Galerie Reinold Ketelbuters me prendra aussi parmi ses favoris et m'exposera régulièrement en solo ou en groupe jusqu'à la fermeture de la galerie en 2002. Grâce à cette dernière galerie, j'exposerai tant à Uccle qu'au quartier Sablon dans le centre de Bruxelles. En 2006 je présente avec mes tableaux un « musée imaginaire » à la Fondation Isabelle Masui (Uccle) sur le thème de "La mémoire et le temps". En novembre 2008, une exposition se déroule à la galerie Pré aux Sources (Bruxelles), et en avril 2009 j'expose sous le thème d'Icare à la Galerie Fayla. Cette dernière exposition est le prétexte pour confronter mes tableaux à de nouveaux travaux éphémères s'appuyant sur le numérique, l'art floral et la nourriture.


Suite: biographie étendue, 1995, le thème des piscines