16/06/2014

269) Une ancienne illustration...

...de la série « Elfes et Fées de la Meuse ».

 

djinn,atelier colpin,papier cuve,aquarelle,génie,lampe,illustration,

« La lampe», © Éric Itschert / Sabam

 

En 1987 je réalise une série d’illustrations sur du papier chiffon fabriqué à la cuve. C’est l’Atelier de Monsieur André Colpin qui fabriquait ce papier à Redu. Redu est ‘le’ village du livre en Belgique. Ce papier artisanal est à base de lin et de coton, il est naturellement blanc. Le papier industriel, lui, est fabriqué à partir de bois. Il aura tendance, avec le temps, à reprendre sa couleur naturelle jaunâtre, ce qui est dérangeant pour les couleurs d’une œuvre.

Il y a une étrangeté à certaines de mes illustrations de cette période : elles possèdent la marque de l’atelier réservée aux estampes réalisées par Monsieur Colpin. A l’époque j’achète un lot de papier encore vierge sur lequel a pourtant déjà été apposé le sceau. Ce lot m’intéresse parce-que le papier est pressé d’une manière particulière, et André Colpin doit me dépanner d’urgence. Il n’a plus de ce type de papier en stock sinon celui déjà marqué de son sceau. La bizarrerie de cette marque fait que ces aquarelles sont actuellement recherchées. L’Atelier Colpin a depuis lors déménagé dans le Périgord en France.

Le livre pour lequel les illustrations sont prévues n’est finalement pas sorti. Je réalise alors une exposition de mes travaux à la Médiathèque de Woluwe-Saint-Pierre. J’y vends mes aquarelles à la pièce, et l’opération se révèle bien plus profitable que si le livre avait été édité. J’ai presque tout vendu ! Ces aquarelles sont marquées par un monogramme E I, entouré d’un cercle. J’en montre encore un autre exemple ici, en bas de note.

« La lampe » visible ci-haut est une aquarelle représentant un petit génie sortant de sa lampe. En plus du papier aquarellé il y a du chanvre pour évoquer la fumée et une vraie plume pour orner le bonnet du génie.