08/02/2010

143) Photos : création de paysages, 1

Créations de paysages à l’aide de petits objets

 

Complété le 26 avril 2012


 

meteorite-blog-1

"Meteorite", photo © Eric Itschert and co

  

Mon meilleur ami et moi avons commencé une série de nouvelles expériences photographiques. Il s'agit de créer de toutes pièces des paysages avec des petits objets. Bien sur ce travail vient simplement s'ajouter à mon travail de peintre, il n'a actuellement pas d'incidence sur ce dernier. 

 

L'idée est de nous limiter par le choix du matériel employé : un petit appareil numérique bas de gamme. On utilise donc un appareil photo Samsung Digimax S600 avec son mini-programme de retouche photo fourni avec l'appareil. Ensuite il faut repousser ses limites jusqu'aux dernières extrémités offertes par l'appareil et son programme.  Ce n'est pas ma première expérience de ce type, puisque j'ai aussi travaillé au polaroïd dans le passé. La déformation de perspective inhérente à certaines prises de vue avec un tel appareil est exploitée au mieux. 

 

Les photos sont réalisées dans le living de mon ami, sur une table, à l'aide de l'éclairage artificiel existant et la plupart du temps avec appui (livres, dossier d'un siège...) mais sans pied. C'est notre manière de pratiquer le « Land Art », impertinence et ironie en plus : on rebaptisera ceci le « Living Art » suite au commentaire de Giacomo le jour de la première sortie de cette note. La photo montrée en haut représente une météorite filant dans l'espace, elle est faite avec une grande simplicité de moyens (orange, papier satiné noir, miroir, petite pierre...).

 

samsung,photo,paysage,reve,pierre,land art,photo numerique,digimax,rocher,montagnePLUS DE DETAILS SUR NOTRE MANIÈRE DE PROCEDER POUR « METEORITE » :

On appose du papier noir satiné (C) sur une grande bouteille (D), et on le tient par une orange posée en équilibre sur le goulot de la bouteille (E). Un miroir (A) permet de photographier l’ensemble sous un bon angle. On pose une pierre (B) sur le miroir pour figurer la météorite dans l’espace. Sur la première version ci-dessus, la version d’origine, on retouche à peine le bord de la planète grise pour corriger l’arrondi, et on rajoute des points blancs pour figurer les étoiles. On n’a pas touché à la couleur du plafond qui est tel quelle dans la pénombre.


Bien plus tard (2012) je crée une seconde version de la photo « Météorite » avec Photoshop Elements 9, en guise d’exercice (photo "Météorite 2" en fin de note). Je garde pourtant un gros faible pour la version d’origine, connaissant le peu de moyens qu’on a utilisé… Avec Photoshop j’ai perdu un peu plus de mon innocence, heureusement que mon ami continue à photographier sans utiliser ce produit en postproduction :D

 

L'idée centrale du projet est que ce qui est dans le petit est aussi dans le grand, que l'univers peut se lire dans un grain de sable. Cette idée n'est pas neuve, on la retrouve tant chez les alchimistes que chez des artistes récents comme William Blake. Dans l'art du jardin japonais, un étang peut signifier la mer et un rocher une montagne. Notre but est de mélanger sophistication et simplicité.

 

 

Iceberg-blog-238
« Iceberg », photo © Eric Itschert and co

 

Pour cette note et la note suivante, je vous montre quelques paysages créés afin qu'ils puissent devenir pour vous des « lieux de rêves »... Tel devrait être notre liberté : pouvoir à tout moment nous évader dans l'infini de notre monde intérieur. Des artistes et des écrivains chinois avaient souvent chez eux, dans le passé, l'un ou l'autre beau petit rocher, une racine particulière d'arbre ou encore un autre élément de la nature afin de s'aider à s'évader dans la nature même en plein hiver...

 

  

samsung,photo,paysage,pierre,land art,photo numérique,digimax,rocher,montagne

"Meteorite 2", photo © Eric Itschert