15/08/2013

251) Voyage à Rome

Le mont Palatin

 

Complété le 18 août 2013 

mont palatin,rome

Photo © Eric Itschert

 

Voici quelques autres photos prises sur le mont Palatin à Rome. Ce dernier est situé entre le Forum romain au nord, le Colisée à l'est et le Circus Maximus au sud. Le mont Palatin est l'une des sept collines de Rome et contient deux sommets. Il est recouvert d'un magnifique jardin, et on y découvre des ruines d'anciens palais d'empereurs romains.

Le mont Palatin est le premier territoire habité de la future Rome: "on peut dater l'existence d'une occupation stable sur la colline à partir de la fin de l'âge du bronze (XIII siècle-première moitié du XIIe siècle avant J.-C.)" (in "Le Palatin", édité par la Soprintendenza Archeologica di Roma), et lors de fouilles récentes on y a découvert des fondations de deux villages italiques datant du Xe siècle avant J.-C., un par sommet! 

Dans les derniers siècles de la République de Rome, le Palatin est totalement recouvert de résidences de patriciens et de membres aisés de l'ordre des chevaliers. Ensuite ce sont les empereurs de Rome qui y bâtissent de véritables palais. Le premier empereur à y construire un palais d'envergure est Tibère. 

 

 

rome,mont palatin,ruines de palais

Ruines du Colisée vues à partir du mont Palatin, photo © Eric Itschert


Plus tard, une fois l'empire christianisé, le Palatin se couvre d'installations monastiques avec tout d'abord l'église de Saint-Césaire et ensuite un monastère grec. D'autres constructions suivront.

Durant le Haut Moyen-Age le Palatin devient le théâtre de féroces luttes entre les plus puissantes familles romaines. Ensuite c'est comme si la colline tombait dans l'oubli.

 

rome,mont palatin,ruines de palais

Sur cette photo on voit au loin le dôme de la Basilique Saint-Pierre, photo © Eric Itschert


A la Renaissance, de riches familles de nobles romains utilisent le mont pour y aménager des vignes et des jardins d'agrément: on peut citer les Roncioni, les Nusiner, les Butirroni, les Barberini, les Stati, et ensuite les Mattei, les Spada, les Magnani... (source: "Le Palatin", édité par la Soprintendenza Archeologica di Roma). C'est le cardinal Alexandre Farnèse qui crée au-dessus de la Domus Flavia et de la Domus Tiberiana ce qui allait devenir les plus merveilleux jardins du mont Palatin: les Jardins Farnèse. 


rome,mont palatin,ruines de palais

Photo © Eric Itschert


 

rome,mont palatin,ruines de palais

Vue au sud du mont Palatin, photo © Eric Itschert


 

rome,mont palatin,ruines de palais

Photo © Eric Itschert


Ce lieu est vraiment terriblement impressionnant en raison de la charge historique qu'il possède, et par l'importance des ruines qui témoignent de l'art de bâtir des Romains. J'ai envie de citer un passage de Goethe dans son recueil "Voyage en Italie" (1786-1788):

"Je me suis rendu (...) le soir au Palatin, dans les ruines des Palais Impériaux qui s'élèvent comme des murs de rochers. Certes, ce n'est pas possible de rendre l'impression de cet ensemble. (...) Ces gens travaillaient pour l'éternité; et ils tenaient compte de tout, sauf de la folie des dévastateurs, à quoi tout doit céder." 


Comme Goethe je dois bien constater qu'à de rares constructions près qui ne datent d'ailleurs pas de la Rome antique, "le fait est qu'ici il n'y a rien de petit"...


rome,mont palatin,forum

Le Forum romain vu du mont Palatin, photo © Eric Itschert


Les ruines des palais sont tellement imposantes par endroits qu'on dirait qu'elles ont toujours fait partie du mont, qu'elles y ont grandi naturellement, rendant la colline encore plus haute...

11:11 Écrit par Eric dans Voyage à Rome | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rome, mont palatin, ruines de palais |  Facebook | | |