11/12/2010

179) Traces d’Icare en ville

179) Traces d’Icare en ville

 

 

traces-d-icare-5.JPG

 

icare,traces d icare,affiches,ken zo,kenzo,matinee,vetements,street art,art urbain

 « Traces d’Icare » en ville, photos © Eric Itschert/Sabam 

Cliquez sur les plus petites photos pour les agrandir

 




icare,traces d icare,affiches,ken zo,kenzo,matinee,vetements,street art,art urbainEn me promenant en ville, soudain j’entends un fort bruissement d’ailes comme celui d’un grand oiseau. Je lève les yeux vers le ciel, et j’ai juste le temps de voir un être ailé se poser sur une toiture. De suite après il s’est transformé en statue dorée et reste dans une immobilité totale. Je me dis que je dois être fatigué, pour me changer les idées je veux regarder des vêtements dans la vitrine d’un magasin. Mais là, à travers les reflets de la vitre, le visage d’Icare apparaît une fraction de seconde comme à travers une fenêtre dans des rectangles colorés de l’étalage du magasin. Je me frotte les yeux et il n’y a plus que les rectangles colorés et le reflet qui me renvoie l’image de mon visage étonné...

 

Traces d’Icare en ville : une quinzaine d’Icares jouent à cache-cache dans le centre de Bruxelles. Certains se sont infiltrés dans une exposition collective, d’autres ont pris leur indépendance ailleurs. Photo du haut : vitrine du magasin « Matinée » rue du midi, n°59. Photo du bas : intérieur du salon de coiffure Ken-Zo, rue Léon Lepage, n°39. Ces Icares vont et viennent dans toutes sortes de lieux, à l’extérieur ils prennent l’apparence de dessins à la craie, de peintures au pochoir ou d’affiches. Les affiches sont collées pour être décollées quelques jours après… A suivre…

 

 

ken-zo.JPG

  

(Voir toutes les notes concernant cette intervention)