08/06/2008

73) Notions de base (4)

 

Le disque pi

 

Modifié le 07/02/2015 

disque,pi,jade,huan,chine

Disque pi, Huan, Royaumes Combattants, 480-221 av. J.-C., Musées royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles, inv. EO1717, photo © Eric Itschert

 

 

 

disque,pi,jade,han,chine

 Disque pi à motifs de boutons, dynastie des Han occidentaux, 206 av. J.-C. à 9 ap. J.-C., Musées royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles, photo © Eric Itschert

 

 

A) Origine et histoire :

 

Un pi ou p’i est un disque de pierre légèrement bombé et percé en son centre d’un trou rond. Les plus anciens p’i proviennent de Chine et sont en jade. Le jade peut avoir de nombreuses teintes, allant du blanc au brun presque noir, en passant par le vert, le bleu et le rouge. La fabrication de disques p’i remonte au Néolithique, à la culture de Liangzhu (3300-2000 av. J.-C.) et s'est poursuivie sur plusieurs millénaires, pour fleurir à la dynastie Han  (206 av. J.-C. à 220 ap. J.-C.). Les premiers souverains utilisaient les p’i dans les cérémonies où ils faisaient appel aux esprits célestes en sacrifiant des animaux. On en trouve déposés dans des tombeaux chinois datant du Néolithique. Ils sont déposés en nombre sur le corps pour le protéger et faciliter son accès au ciel. Aujourd’hui ils sont portés en pendentif, comme amulette de protection, sans compter les utilisations magiques ou «thérapeutiques».

 

B) Symbolique :

 

Ce disque p’i est une des représentations chinoises les plus épurées de l’univers et de l’inconnaissable, du monde matériel et de l’ineffable, du manifesté et du non manifesté,  de la terre et du ciel. L’inconnaissable, l’ineffable, le non manifesté ou le ciel sont bien entendu évoqués par le trou ou le vide au centre du disque. 

Le vide, l’Ineffable, ne peut se faire jour à notre conscience que grâce à la matière l’entourant.

L’ineffable étant plus grand que tout discours et toute image, l’attitude la plus juste à Son propos serait le vide et le silence. Si donc en raison de notre humanité nous osons le nombre, l’écriture, l’image ou le discours, alors ayons conscience de la relativité de notre pensée, ne l’imposons pas aux autres.

 

Des architectes aiment citer ce vieil adage : « Dieu est le cercle dont le centre est partout et la circonférence nulle part ».

 

 

 

Ci-dessous: disques pi contemporains, souvent portés en pendentif, photo © Eric Itschert. Ils sont très prisés en Asie, en particulier sur le marché chinois de Singapore.

 

disque,pi,jade,singapore

 

 

 

Suite...

 

21:10 Écrit par Eric dans Notions de base | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : disque, pi, jade | |